Les personnes âgées sont les cibles d'escrocs toute l'année mais la police observe une  recrudescence des vols par ruse pendant la période estivale. C'est le cas depuis le début du mois de juillet puisque « sept vols par fausse qualité » ont déjà été recensés, rapporte le commissaire Divisionnaire Bernard Lehir , chef de la Sûreté Départementale. Les individus peuvent se présenter comme des agents de police, des agents municipaux, des agents du service des eaux ou encore comme assistantes sociales, surtout en cette période de chaleur dont ils profitent pour prétexter s'enquérir de la santé des personnes âgées et leur prodiguer des conseils. Leur objectif est de rentrer dans des pavillons discrètement, sans violence.

Un mode opératoire bien rôdé

Les victimes, des femmes la plupart du temps, ont en général plus de 80 ans et vivent seules. Les escrocs font des repérages avant de se présenter à leur domicile, souvent entre 11 h et 14 h. Un premier individu rentre et cherche à se faire ouvrir la porte sous un quelconque prétexte, restant quelques instants à l'intérieur.

Ensuite, deux faux policiers, qui ne sont pas en tenue mais ont un brassard et présentent une fausse carte d'identité, abordent la victime, lui signalant que l'individu qui vient de quitter son domicile est déjà connu pour des cambriolages. Ils lui demandent alors de vérifier avec elle tous les endroits où se trouvent des objets de valeur ( bijoux, vaisselles, argent liquide etc.) « Ce n'est pas comme cela qu'on procède lors d'une enquête de police, on demande à l'individu de venir porter plainte et d'apporter des éléments d'information», souligne Bernard Lehir.

Des conseils de prévention

« Il ne faut pas recevoir une personne seule qu'on ne connait pas. Si on a un doute sur l'identité du policier qui se présente on peut aussi composer le 17.  Et si on observe des individus qui rôdent, qui font des allées et venues, on peut prévenir la police », souligne le Major Frédéric Friscourt du pôle communication prévention partenariat.

On ne sait pas si les sept vols constatés sur l'agglomération sont le fait d'une même équipe. Une enquête est en cours et il n'y a pas encore eu d'interpellation.

Mots-clés :