Plusieurs milliers de poissons ont été retrouvés morts sur la plage de la réserve naturelle Moëze-Oléron à Saint-Froult, près de Rochefort (Charente-Maritime). La découverte a été faite vendredi 5 juin, par les gestionnaires de la réserve, rapporte Sud-Ouest. Contactée par 20Minutes, Nathalie Bourret, responsable animation de la réserve naturelle, explique que « concernant cette mortalité exceptionnelle, des analyses sont en cours pour essayer d’en déterminer la cause. »

Un garde-technicien de la réserve rapporte qu'il a pu voir jusqu'à 15 poissons tous les dix mètres sur toute la côte de la réserve, soit 4,5 km. Il s'agit à 90% de mulets. Il y a aussi des anguilles et des congres.

Une enquête a été ouverte auprès de la gendarmerie et de la Direction départementale des territoires et de la mer (DDTM)