Bordeaux: Le premier site de covoiturage pour surfeurs et skieurs en route

INNOVATION Trois jeunes Bordelais planchent sur ce concept depuis environ un an...

Mickaël Bosredon

— 

Surfeur à Biarritz, illustration

Surfeur à Biarritz, illustration — DAZAY/SIPA

Bordeaux va accueillir dans quelques jours le tout premier site de covoiturage dédié aux skieurs et aux surfeurs. Ce sont trois jeunes Bordelais qui en ont eu l'idée, il y a environ un an. L'objectif est simple: rassembler sur le site co-rider.fr une communauté d'adeptes de la glisse, afin qu'ils partagent une virée vers un des nombreux spots d'Aquitaine.

«Un tel site spécialisé va apporter un vrai plus par rapport à un site de covoiturage classique, assure François Naud, 32 ans, l'un des créateurs. Premièrement, on propose l'aller et le retour pour se rendre sur un spot, que ce soit vers l'océan pour les surfeurs, ou vers les Pyrénées pour les skieurs. Deuxièmement, le site sera calé sur la météo. Nous sommes nous-mêmes surfeurs, et combien de fois l'un d'entre nous a voulu profiter de bonnes conditions météo pour se rendre sur la côte dans la journée, sans trouver personne pour faire le voyage. Pareil pour le ski: je connais beaucoup de Bordelais qui sont prêts à faire l'aller-retour dans la journée pour profiter d'un beau temps. Enfin, les véhicules qui vont faire le trajet seront à priori équipés pour accueillir des planches.» Il y a aussi l'aspect environnemental, le but étant de réduire l'empreinte carbone des pratiquants.

Départs uniquement depuis Bordeaux

Le site co-rider.fr ouvrira officiellement dans la première quinzaine de mars. Il ne proposera dans un premier temps que des départs depuis Bordeaux et la Métropole. «Il faut déjà que l'on se crée notre communauté sur l'agglo de Bordeaux, après on verra.»

Installés dans une pépinière d'entreprises, à Bacalan, les trois créateurs, rejoints il y a peu par une webdesigneuse, ont mis toutes leurs compétences au service de ce projet. Ce qui a permis de réduire les coûts. «On a lancé une campagne de crowdfunding pour lever 5.000 euros, on devrait récolter au final 2.300 euros, ce qui n'est pas si mal» estime François Naud, qui travaille dans un bureau d'études dans l'environnement. Ses compères Mathieu et Jérôme sont respectivement cartographe et ingénieur mécanique.

«Premiers retours encourageants»

L'équipe ne s'est pas encore fixé d'objectifs, même si elle aimerait atteindre d'ici à la fin de l'année les 10.000 inscrits sur son site. «Mais c'est vraiment difficile de savoir si ce chiffre est sérieusement envisageable, on ne sait pas encore comment la communauté va réagir, même si les premiers retours sont encourageants.» Co-rider prélèvera une commission sur chaque trajet effectué. «Par exempe pour un Bordeaux-Lacanau, ce sera de l'ordre de un euro par personne effectuant le trajet.»

En attendant le lancement officiel du site, on peut déjà aller visiter la page Facebook de co-rider.

 

Mots-clés :