Bordeaux: Le projet de bus à haut niveau de service vers Saint-Médard retenu par l'Etat

TRANSPORTS Cette ligne a été sélectionnée dans le cadre du troisième appel à projets «mobilité durable»…

Mickaël Bosredon

— 

Le bus à haut niveau de service est plébiscité par les conducteurs.

Le bus à haut niveau de service est plébiscité par les conducteurs. — G. Varela / 20 Minutes

La ministre de l’Ecologie Ségolène Royal et le ministre des Transports Alain Vidalies ont dévoilé ce matin la liste des projets de transport en commun dans les grandes agglomérations qui obtiendront des subventions d’Etat. Quelque 99 projets, sur 122 déposés, ont été retenus (bus à haut niveau de service, tramways, téléphériques…) représentant un investissement global de 5,2 milliards d’euros. L’Etat participera à hauteur de 450 millions d’euros.

Voici la carte des projets retenus, dévoilée sur Twitter par le ministère de l'Ecologie:

Au total, ces projets représentent la construction de 950 kilomètres de lignes nouvelles dont 811 kilomètres de Bus à haut niveau de service, 81 kilomètres de tramway et 27 kilomètres de métro.

Attendue depuis plusieurs mois, cette liste de projets subventionnés était menacée depuis la suspension de l'écotaxe. «Les mesures ont été prises, dans le budget, avec les 4 centimes de diesel» a précisé Ségolène Royal.

BHNS, billétique et navettes fluviales retenus à Bordeaux

Sur la Communauté urbaine de Bordeaux, trois projets ont été retenus. Tout d’abord la réalisation d’une ligne en bus à haut niveau de service (c'est-à-dire de grande capacité et roulant dans un couloir dédié), entre Bordeaux-centre et Saint-Médard-en-Jalles. Le tracé devrait emprunter Le Haillan, et devrait même aller jusqu'à Saint-Aubien-de-Médoc. Coût total de ce projet: 130 millions d’euros, dont 68 millions d'euros «subventionnables». L’aide de l’Etat sera de 6,8 millions d’euros, soit 10%, c'est-à-dire le minimum, aucune subvention n'étant accordée en-deçà.

Le renouvellement du système de billétique du réseau de la TBC, d'un montant global de 15 millions d'euros (dont 10 millions subventionnables), sera aidé à hauteur d'1 million d'euros. Enfin, le service des navettes fluviales sur la Garonne (4,9 millions d’euros pour sa modernisations et la création de trois nouveaux pontons, dont 1,5 million subventionnable) sera lui soutenu à hauteur de 270.000 euros par l'Etat.

Au total, ce sont donc huit millions d'euros qui ont été alloués à la Communauté urbaine de Bordeaux. Président de la CUB, Alain Juppé s'est félicité de cette décision ce jeudi lors de la signature du renouvellement du contrat transports avec le groupe Keolis. «C'est une bonne nouvelle, rarrissime par les temps qui courent. J'espère que cela nous permettra de mettre en oeuvre ces projets très rapidement.»

Mots-clés :