Philippe Massol, directeur de l'association de préfiguration de la Cité des civilisations du vin:

 

La Cité des civilisations du vin prend forme. Le chantier avance conformément à vos souhaits?

Nous sommes dans les temps, puisque nous sommes en train de terminer le cinquième étage. Le gros œuvre sera achevé à la fin de l’année 2014. La livraison est toujours prévue pour le 31 mars 2016, date du passage de la commission de sécurité.

Le chantier est arrivé au cinquième étage:

Lors de la présentation du projet, il avait été souligné que certaines parties seraient difficiles à réaliser, du fait de la forme du bâtiment. Ces difficultés ont-elles été résolues?

Oui. Nous venons d’ailleurs de franchir une étape importante avec la validation des 3.500 plaques de verre et d’aluminium qui seront posées sur la façade du bâtiment. Certaines seront dorées, d'autres sérigraphiées, et pas une ne sera identique à l’autre, c’est donc une réalisation complexe effectivement. Ce sont elles qui vont donner son aspect final au bâtiment. Cela fait deux ans qu’elles sont à l’étude, et maintenant qu’elles sont validées, leur fabrication va pouvoir commencer, d’ici à la fin de l’année. La charpente est aussi un élément complexe, et cette partie est bien avancée puisque 35% a été réalisée à ce jour, et elle sera terminée et posée d’ici à mai 2015.

Image de synthèse du projet final, de l'agence d'architectes X-TU

Pendant que le chantier avance, il faut en parallèle préparer les aménagements intérieurs et la scénographie. Où en êtes-vous?

Nous poursuivons les différents appels d’offre dans tous les domaines, et d’ici à la fin de l’année une cinquantaine de lots de marché sera lancée. Nous regardons principalement la problématique de l’aménagement intérieur et du mobilier. Nous avons été amenés à modifier certains parties d’ailleurs, car maintenant que le chantier est bien avancé, nous pouvons nous rendre compte de certains volumes, et il y a toujours une légère différence entre les plans et la réalité. Ce sont des modifications à la marge. Par exemple au niveau de la deuxième entrée située près de la Garonne, on se rend compte qu’il pourrait y avoir des conflits entre les personnes qui attendent de pénétrer dans l’auditorium, et celles qui entrent dans la Cité, nous allons donc légèrement décaler la porte du sas.

Mots-clés :