La France, deuxième vignoble bio de l’Union européenne

0 contributions
Publié le 30 octobre 2013.

VITICULTURE - Deux études récentes sur la bio dans la viticulture, confirment que les vignobles français observent une belle progression...

Selon la dernière étude Ipsos initiée par Sudvinbio, et présentée il y a quelques jours  dans le cadre du salon Millésime bio, qui se tiendra en janvier 2014 à Montpellier, un Français sur trois consomme ou a déjà consommé des vins bio. Le chiffre d’affaires des vins bio s’élève en 2012 à 413 millions d’euros (+15 % en un an), contre 249 millions d’euros en 2007.

Avec 65.000 hectares cultivés (+3 % par rapport à 2011), la France possède désormais le deuxième vignoble bio de l’Union européenne, derrière l’Espagne et devant l’Italie. Cela représente 8,2% du vignoble national, contre 2,6% fin 2007. Quelque 60% de cette production est vendue en France, contre 40% à l’exportation (Allemagne, Etats-Unis, Japon principalement).

L’Aquitaine en troisième position

La région Aquitaine se place au troisième rang des régions françaises qui comptent le plus de surface bio dans leurs vignes, derrière le Languedoc-Roussillon et Provence-Alpes-Côte-d’Azur. Selon la dernière étude de l’Agence bio, présentée le 2 octobre 2013, avec 7,9 % de part de bio dans son vignoble en 2012, soit près de 10.000 hectares certifiés ou en conversion, l’Aquitaine enregistre une progression de 3% par rapport à 2011.

Dans la région, c’est le département de la Gironde qui est le plus concerné. Avec 7.548 hectares conduits en bio en 2012, pour 489 viticulteurs, la Gironde se classe même comme le deuxième département le plus bio de France, derrière le Vaucluse.

Mickaël Bosredon
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr