Un site pour camper dans les jardins privés

VACANCES Un site collaboratif près de Bordeaux permet de planter sa tente à moindre coût chez des particuliers...

Elsa Provenzano

— 

Olivier Lameaux, un Pessacais de 33 ans, propose un site de camping collaboratif

Olivier Lameaux, un Pessacais de 33 ans, propose un site de camping collaboratif — S.ORTOLA/20MINUTES

Son idée multiplie les points de chute pour les mordus du camping. Il y a un mois, Olivier Lameaux, un Pessacais de 33 ans, a créé avec sa femme Emilie le site camping-garden.fr qui permet à tout détenteur d’un carré de verdure de poster une annonce pour proposer son terrain à la location. 

Le concepteur du site s’est empressé de donner l’exemple. Il propose pour 5 euros par nuit un jardin arboré de 1.000m2 avec des jeux pour enfants et un poulailler. Un accès aux sanitaires et à un point d’eau est compris dans le tarif. D’autres comme Christophe Rideau, 45 ans, proposent des surfaces très grandes en pleine nature. Il a posté deux annonces pour des terrains de 4.000 et 7.000m2 situés dans le nord de la Gironde, accessibles à 15 euros la nuit. «Je trouve l’initiative sympa, c’est l’occasion de rencontrer des gens», pointe le propriétaire.

Voyager à moindre coût

Le tarif oscille entre 5 et 50 euros environ selon les annonces et concerne les tentes et/ou les camping-cars. «Il n’y a pas les suppléments qu’on retrouve dans les campings classiques: on estime que c’est jusqu’à trois fois moins cher par nuitée», pointe Olivier Lameaux. Cette solution est adaptée aux courts séjours et aux étapes. «L’idée n’est pas de rester une semaine dans un jardin», précise t-il.  

Depuis son lancement une centaine d’annonces proposant des terrains ont été mises en ligne. Parmi elles, ce sont les campings à la ferme (qui doivent proposer au moins six emplacements) qui sont les plus nombreuses. Des locations dans toute la France sont possibles même si pour l’instant le Sud-Ouest concentre la majorité des offres.

«Je suis déjà en pourparlers avec une grande enseigne sportive pour un partenariat», glisse Olivier Lameaux qui envisage à terme un développement à l’étranger.

Mots-clés :

Aucun mot-clé.