Le premier vol de Volotea en France s'est posé à Bordeaux le 25 avril.
Le premier vol de Volotea en France s'est posé à Bordeaux le 25 avril. - S.ORTOLA/20MINUTES

Mickaël Bosredon

Près de 100.000 voyageurs supplémentaires cet été, par rapport à l’été 2011. C’est le bilan que vient de dresser l’aéroport de Bordeaux Mérignac, qui enregistre une hausse de 12,6% de son trafic voyageurs, portée par un «excellent mois d’août», selon son directeur Pascal Personne (+16,2%).

Le boom des low-cost

«Nous enregistrons une hausse comparable à celle des autres grandes plate-formes régionales, comme Marseille, Nice et Toulouse, mais qui bénéficient, elles, de pôles régionaux Air France ce qui n’est pas notre cas. Nous espérons qu’Air France, qui exploite des lignes mais n’a pas de base, en installera une chez nous durant l’été 2013.» En attendant, ce sont bien les compagnies low-cost qui soutiennent la croissance de Mérignac. «L’ouverture d’une liaison vers Marseille par Ryanair et vers Nice par Easy Jet, ainsi que l’arrivée de Volotea, notamment avec ses vols vers la Corse, Venise, Palerme et Ibiza, ont évidemment boosté la fréquentation.»

Résultat: l’aéroport conserve «deux points d’avance» sur ses prévisions de trafic, fixées à 8 % en début d’année. «Dans un contexte économique fragile, nous restons prudents pour la fin de l’année, surtout que Air Austral ferme sa destination vers Saint-Denis-de-la-Réunion, et Easy Jet celle vers Madrid. Nous aurons quelques ouvertures pour compenser cela, vers Strasbourg, Lille et Grenoble notamment.»