Etats-Unis: Une dette à 16.000.000.000.000 de dollars, du pain béni pour les républicains

25 contributions
Publié le 30 août 2012.

FINANCE – Ils accusent Obama d'avoir davantage contribué à la dette en un mandat que Bush en deux...

Les secondes défilent et les dollars s'accumulent. Chaque jour, la dette américaine se creuse d'environ 3 milliards de dollars. Soit 125 millions de dollars par heure, 2 millions par minute ou encore 30.000 dollars par seconde.

Comme ils ne sont plus au pouvoir, les républicains ont fait de la dette et des déficits l'un des enjeux principaux de la campagne. A la convention de Tampa, une horloge géante affiche en temps réel un montant abyssal qui devrait bientôt dépasser les 16 trillions de dollars (16.000 milliards en anglais).

 

«Avec l'irresponsabilité fiscale d'Obama, on est en train de creuser notre propre tombe», lance le patron du comité national républicain (RNC), Reince Priebus. Sur Fox News, la veille, il expliquait qu'Obama avait davantage ajouté à la dette en quatre ans que Bush en huit (près de 5.000 milliards de dollars chacun).

 

Responsabilité partagée

FactCheck.org met cependant ce chiffre en perspective. L'année fiscale 2009 a en effet commencé le 1er octobre 2008. Trois jours plus tard, l'administration Bush faisait voter le plan de sauvetage de Wall Street (TARP) de 700 milliards de dollars. Obama n'a pris ses fonctions qu'en janvier 2009. Au final, le site conclut: «Pour plus de 50%, l'augmentation de 2009 est essentiellement due aux dépenses de George Bush». Le site souligne toutefois que les dépenses ont continué sous Obama «au niveau le plus élevé depuis la Seconde Guerre mondiale».

 

L'énergétique Chris Christie a enfoncé le clou mardi soir lors de son discours. «Il faut oser dire la vérité aux Américains. On n'a plus les moyens d'assurer ce train de vie. Obama préfère faire des câlins et garder la tête dans le sable», a attaqué le gouverneur du New Jersey. Il reprend un argument classique: seul, selon lui, un business man comme Romney «sera capable de ramener les Etats-Unis à l'équilibre budgétaire».

P.B.
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr