129 contributions
Publié le 14 août 2012.

HANDBALL - Comme en 2008, les handballeurs français ont défoncé un plateau télé. Mais cette fois, la pilule passe moins bien...

Mise à jour: Au micro de la radio RTL, Claude Onesta, le sélectionneur de l'équipe de France, a réagi. Voici sa déclaration in extenso: «Personne n'a jamais la fête? Personne n'a jamais fait l'apéro? Maintenant il y a des micros partout, des caméras partout, alors tout devient public. Ce qui pourrait être quelque chose 'un peu déplacé ou excessif est en train de devenir un phénomène de société ou un fait majeur. On a l'impression que c'est une aggression contre la liberté de la presse. Je crois qu'il faut ramener à ce que c'était, une soirée d'après-match. Maintenant, si certains journalistes de l'Equipe sont mal à l'aise vis-à-vis de nous, d'avoir encensé cette équipe après l'avoir déjà enterré, moi j'y peux rien. On nous avait un peu bousculé pendant la période, on voulait un peu s'amuser avec vous, mais franchement, c'est pas du hooliganisme.»

 «Attitude inacceptable de C.Onesta hier soir sur le plateau de L'EquipeTV en meneur éméché de la casse du studio. Non tout n'est pas permis.» C’est en fin de journée, lundi soir, après avoir repassé la vidéo en boucle toute la journée, que l’EquipeTV a décidé de contre-attaquer. Victime de l’enthousiasme des Experts après leur titre olympique, la chaîne sportive a vécu un direct un tsunami qui a ravagé son studio londonien. A tel point que dans l’opinion publique comme dans ce tweet de François Morinière, directeur général du groupe l’Equipe, certaines voix estiment que les limites ont été dépassées. Même pour une équipe qui semble intouchable car couronnée de succès.

«Les Barjots n’ont jamais rien cassé»

«Effectivement, les studios ont été secoués, on s’en excuse, c’était dans l’euphorie de la victoire» a a justifié le directeur technique national Philippe Bana. «Il n’y a pas eu de dégâts ou ils ne nous l’ont pas fait savoir. Sur Canal+, à Pékin en 2008, ils l’avaient beaucoup mieux pris quand on était passé au moment du démontage du studio». C’est vrai, mais pour Bruno Martini, actuel manager du Paris Saint-Germain et ancien «Barjot», «c’était cautionné à l’époque, car ça rentrait dans l’esprit Canal».

L’ex gardien des Bleus au 202 sélections estime regrettable ces débordements, tout en avouant avoir du mal à comprendre pourquoi «le plus âgé d’entre eux» (Claude Onesta) était au cœur de tout ça. «Je me demande quel est l’état d’esprit. Est-ce qu’il s’agit de jouer au mauvais barjot ou alors d’une mauvaise revanche? Les Barjots ont fait quelques conneries mais n’ont jamais rien cassé…»

Le comportement de Claude Onesta en question

Benoit Pensivy, directeur de la rédaction de l’Equipe TV, ajoute: «Ils s’en seraient tenus à mettre le bazar, ce n’aurait pas été grave, on s’y attendait. En revanche, je suis très surpris du côté règlement de compte de Claude Onesta qui a été l’initiateur du démontage du truc.» Dans son édition du jour, l'Equipe raconte la soirée. Claude Onesta aurait lancé à la présentatrice, Gaëlle Millon: «Vous avez de la chance d'être une jeune fille, sinon je pense ça aurait été terrible. Ce journal ne nous mérite pas.» DInart enchaîne, en référance à un article du 6 août, après la défaite face à l'Islande: «Ne nous mérite pas puisque nous sommes lézardés et vieillissant.» Avant qu'Onesta n'ajoute: «Les collabos vont être tondus».

Alors voilà, peut-on tout se permettre sous pretexte que l’on a gagné? La question est posée. Martini conclut: «La difficulté au handball, c’est de conserver l’équilibre entre l’esprit décalé et festif où l’on ne se prend pas au sérieux tout en l’étant sur le terrain et en même temps garder une certaine crédibilité.» 

>> Et vous, êtes-vous choqués par le démontage du studio par les Experts? Pensez-vous que cela peut nuire à l’image du hand?

B.V.
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr