JO: Le programme de la 15e journée

4 contributions
Publié le 11 août 2012.

JEUX OLYMPIQUES - Canoë, marche, VTT et basket, la France peut récolter un paquet de médailles...

C’est une énorme journée. Si tous les favoris sont au rendez-vous, la France peut remporter plusieurs médailles, voire plusieurs titres olympiques. Ca démarre avec le revanchard Yohann Diniz sur 50km marche. Après l’échec de Pékin, l’ancien champion d’Europe veut ramener une breloque de Londres. La matinée se poursuivra avec toutes les finales de canoë (10h35), où les Français ont leur carte à jouer. Enfin, Julien Absalon et Julie Bresset, qui rongent leur frein depuis près de 15 jours, vont pouvoir s’en donner à cœur joie au guidon de leur VTT (13h30). On attend, on espère une médaille d’or. Et puis, il y a cette finale. Ce soir, les basketteuses défient les Etats-Unis pour l’histoire. Après leur fantastique tournoi, on ne peut rêver que d’une seule chose: les voir devenir championnes olympiques.

La bataille du jour 

Ce sera notre fil rouge de la matinée. Yohann Diniz et son 50km marche. Une épreuve terrifiante car la moindre erreur de pied peut se payer cash. Au bout de trois avertissements, c’est dehors. Diniz le sait mieux que personne et le souvenir de Pékin devrait l’accompagner durant la course. Les juges sont intransigeants, mieux ne vaut pas éveiller leur curiosité.
 
La question du jour

Les VTTistes peuvent-ils  tout rafler? Autant chez les hommes que chez les femmes, les Français dominent le VTT mondial. On ne présente plus Julien Absalon, champion olympique en titre, qui se présente à Londres avec l’idée de rééditer sa performance de Pékin. De l’autre côté, son homologue féminine, Julie Bresset, fait partie du gratin. Avec de la réussite et une course parfaite, elle peut viser le podium et rêver secrètement de la plus belle des médailles.

Trois raisons de suivre…La finale de basket féminin (France - Etats-Unis à 22h)

Parce qu’on les surnomme «Les braqueuses» et que les Etats-Unis vont découvrir pourquoi.

Pour les paniers à trois points de Céline Dumerc, capable de marquer du milieu terrain, les yeux fermés.

Pour assister à la plus belle page d’histoire du basket féminin français.
 
Le chiffre du jour
 
16. Soit le nombre d’années séparant le titre olympique de Jean Galfione en saut à la perche, à celui de Renaud Lavillenie hier soir. La dernière fois qu’un perchiste français montait sur la première marche d’un podium olympique, c’était à Atlanta, en 1996.
 
Le tweet du jour
 
L’équipe de France de handball s’est imposée en demi-finale face à la Croatie (25-22). Et apparemment, la salle londonienne avait pris l’accent français hier soir. William Accambray, héros du quart de finale contre l’Espagne, n’en croyait pas ses oreilles.

 
Anthony Davière
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr