12 contributions
Publié le 7 août 2012.

JO / CYCLISME - La meilleure chance de titre olympique des Français s'est inclinée en finale, encore une fois contre un Anglais...

De notre envoyé spécial à Londres,

Et encore une fois, c’est l’Union Jack qui monte vers le plafond du vélodrome de Londres, au son du God Save The Queen. «J’en ai marre de cette chanson», peste Grégory Baugé, tout juste battu en finale de la vitesse individuelle par l’Anglais Jason Kenny. Le Team GB poursuit sa razzia, avec cinq titres possible sur sept épreuves, plus une médaille de bronze. «Je n’ai pas d’explication, et je n’en cherche pas pour le moment», enchaîne Florian Rousseau, l’entraîneur des pistards tricolores.

Ces derniers jours, on a beaucoup ergoté autour de la supposée supériorité technologique des Britanniques. Et notamment de leurs roues, qui leur conféreraient un avantage décisif. Baugé, qui traine son vélo depuis trois jours au vélodrome, a-t-il constaté quelque chose? «Oui, oui». Nous dirait-il ce que c’est? «Non, non». 

«Je n’ai rien contre Poupou mais j’étais armé pour gagner» 

Pour le leader de la piste tricolore, les explications sont surtout à chercher dans le camp bleu. «Est-ce qu’on a tout fait pour être au top?», se demande Baugé. La réponse est sans doute dans la question… «Les médailles d’argent, je ne les compte pas. Je ne retiens que les victoires. Là, on est des Poulidor. Enfin je n’ai rien contre ‘’Poupou’’, mais j’étais armé pour gagner», assure celui qui ets toujours champion du monde en titre de la vitesse individuel. 

Le problème vient d’ailleurs. Lors des Mondiaux, à Melbourne en début d’année, les Français étaient supérieurs à leurs bourreaux du moment. Parce que leur objectif était d’être prêt pour leur JO. «Ils n’ont pas les mêmes problèmes que nous. Nous, on ne peut pas sacrifier un championnat du monde. Sinon on n’est pas reconnu, on nous oublie. Ça doit être bien quand même d’être reconnu dans son pays…», conclut le Français. D’ailleurs, Raymond Poulidor a fait sa carrière là-dessus.

Antoine Maes
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr