Un violeur de moutons recherché en Suède... Un oiseau kamikaze dans les montagnes russes...

13 contributions
Publié le 30 juillet 2012.

REVUE DE WEB - Retrouvez toutes les infos insolites de l'été...

Un cambrioleur repart avec 1.000 dollars de sextoys

Tiara Likes est commerçante. Elle vend des sextoys dans l’Illinois, aux Etats-Unis. Mais de retour d’un voyage d’affaires, la détaillante a eu la désagréable surprise de constater que son domicile avait été visité. Bilan du larçin: plus de 1.000 dollars, a-t-elle déclaré à la police. Pourtant, son ordinateur portable n’a pas bougé et sa télévision est toujours à sa place. Le (la ?) cambrioleur(euse) est reparti(e) avec un sac rempli des sextoys qu’elle vend habituellement, mais aussi... des antibiotiques. Un butin inhabituel, et un voleur qui n’a pas eu à forcer la porte, relèvent les enquêteurs.

Les Sims en vrai

Jouer à un jeu vidéo, mais avec des personnages de chair et d’os. C’est l’animation qui était proposé dimanche à Nantes lors du Festival Crêpetown. Six comédiens se sont pliés aux volontés de leur public dans un remake IRL [in real life] des Sims. Comme dans le célèbre jeu, les spectateurs ont choisi la façon de s’habiller de leurs personnages avant de leur dicter leurs faits et gestes. «On nous demande des trucs absurdes et c’est bizarre d’accepter», a raconté à Ouest-France l’un des comédiens. « C’est à la fois malsain et bon enfant, tout dépend de ce qu’on leur fait faire», a pondéré l’un des organisateurs. 

Un violeur de moutons recherché en Suède

Le suspect est de faible gabarit, âgé de 60 à 70 ans, et ne porte pas de pantalon. La police de Ronneby, en Suède, recherche, grâce à cette description fournie par un témoin, un homme soupçonné d’avoir violé un mouton. C’est un employé de ferme qui a surpris l’individu alors qu’il faisait subir les derniers outrages à sa victime, dont il avait pris soin de lier les pattes arrières. Choqué, l’homme n’a pas eu le temps d’intervenir et a laissé filer le suspect, qui pourrait s’en tirer à bon compte s’il est établi que l’animal n’a pas été blessé. La Suède a en effet dépénalisé la zoophilie en 1944 et ne punit que les actes de cruauté.

Feu d’artifesse

Ho la belle rouge. Un Australien a eu les parties intimes, les fesses et le dos brûlé après avoir placé et allumé un feu d’artifice entre ses fesses au cours d’une soirée entre amis. En plus de la douleur, de la difficulté à tenir la position assise et du bouleversement de certaines activités de son quotidien, l’homme pourrait avoir à payer une amende de 282 dollars pour avoir allumé un feu d’artifice en dehors de la fête du Territoire. Sans parler de la honte, bien sûr.

Heurté par un oiseau sur les montagnes russes

«Quand ça m’a heurté, je me suis dit "Mais qu’est-ce que... Quelqu'un m’a jeté une balle ou quoi?"». Un garçon de 12 ans a été frappé par un objet non identifié pendant qu’il était sur des montagnes russes, dans le New Jersey aux Etats-Unis. Non identifié jusqu’au moment où il a eu comme un indice: «Quand j'ai commencé à cracher plumes, je me suis dit que c'était un oiseau». L’animal aurait explosé dans la collision. «Les gens derrière étaient couverts de sang et de plumes», se souvient le jeune homme, qui s’en tire de son côté avec une contusion et quelques égratignures.

 

 

Julien Ménielle
Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr