Le poker clandestin dans la ligne de mire de la police française

1 contribution
Publié le 23 juillet 2012.

Un cercle de jeu de poker clandestin parisien, où se mêlaient semi-pros, riches amateurs et célébrités comme le chanteur Patrick Bruel et où les mises atteignaient parfois des sommes considérables, vient d'être démantelé par la police judiciaire parisienne.

"C'est une très belle affaire", a confié à l'AFP un enquêteur, persuadé que ce premier grand coup de filet dans le milieu du poker clandestin va "très probablement calmer les ardeurs de certains".

Deux organisateurs ont été interpellés le 13 juin, à la sortie d'une de ces parties, et un troisième le 10 juillet par les policiers de la brigade de la répression du banditisme.

Les trois organisateurs présumés ont été mis en examen (inculpés) pour "tenue d'une maison de jeux de hasard en bande organisée" et "association de malfaiteurs". Ils risquent jusqu'à sept ans de prison et à 200 000 euros d'amende.

Lors de leur interpellation, la police a découvert près de 110.000 euros en liquide, des chèques pour un montant de 230.000 euros "probablement les pertes ou les droits d'entrée de certains joueurs", selon un enquêteur, dont certains dissimulés dans différentes caches, mais aussi des armes.

Avec près de dix convives par soirée, pas de limites de mises, un ticket d'entrée à 10.000 euros, non sans compter le dépôt d'un chèque en blanc pour les éventuelles pertes, ces parties sont "très prisées" par le petit monde du poker amateur fortuné, selon une source proche du dossier.

Organisées dans un appartement près du Parc Monceau dans le très chic VIIIe arrondissement parisien, ces parties pouvaient rapporter entre 5.000 et 10.000 euros à ses organisateurs, les croupiers touchant eux 500 euros par soirée.

Les sommes échangées pouvaient atteindre des montants hors-norme, selon cette source évoquant le cas d'un entrepreneur ayant perdu "plus de 500.000 euros en une soirée".

"On croisait du beau monde dans ces soirées", a assuré la même source, dont certaines célébrités comme le chanteur et comédien Patrick Bruel, ancien champion du monde de la discipline. Le chanteur a d'ailleurs été entendu -comme d'autres joueurs- dans le cadre de l'enquête, en tant que témoin.

"J'y ai joué occasionnellement avec des copains avant que cela ne dérive vers des pratiques contestables", a expliqué le comédien au Figaro.

© 2012 AFP
Mots-clés
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr