L'oiseau jardinier nous donne des leçons de séduction!

0 contributions
Publié le 11 juillet 2012.

REVUE DE PRESSE - Au menu de la revue de presse des animaux: l'oiseau jardinier nous donne des leçons de drague, une clôture anti-prédateur à Hawaii pour protéger les oiseaux et une radio au service des animaux menacés...

L’amour, une histoire de décoration pour l’oiseau jardinier!

On connait le talent des animaux pour séduire leur femelle mais l’oiseau jardinier à nuque rose, une espèce australienne, bat sans doute tous les records, comme nous le raconte Science et avenir. Il construit pour sa fiancée d’amour une tonnelle incroyablement bien pensée. Il commence par disposer des éléments durs pour stabiliser son œuvre, des bouts d’os, de coquillages et de pierres. Tous gris ou blancs car lorsque sa Juliette va entrer sous la tonnelle, il va l’éblouir en déposant à ses pattes des objets de couleur. Mais surtout, ce petit architecte ailé, place les éléments les plus gros à l’arrière et les plus petits devant pour, semble-t-il, donner l’illusion qu’ils ont tous la même taille et que l’ensemble soit plus harmonieux. La perspective n’aurait donc aucun secret pour notre oiseau jardinier qui sait si bien chanter son amour.

Un site unique à Hawaï pour observer et protéger les oiseaux menacés

Et tandis que l’oiseau  amoureux fait ses déclarations, l’albatros sauve sa peau derrière une clôture!  Moins romantique, forcément car cela sent la présence humaine! Le New-York Times s’est penché sur le sort des oiseaux d’Hawaï qui vivaient heureux et avaient beaucoup d’enfants avant l’arrivée des colons polynésiens qui ont débarqué avec chats, rats, mangoustes et autres dangers. Résultat: l’île bat des records en matière d’extinction d’espèces animales. On y teste actuellement une solution radicale: la première clôture anti-prédateur. L’idée est toute bête: un fin grillage vert posé sur 640m de longueur, muni d’une saillie permettant aux rats de sortir mais pas d’y rentrer. L’intérêt? Protéger les oiseaux et leur permettre de faire leurs petits sans craindre les prédateurs, mais aussi les étudier, les observer afin de mieux les comprendre. Ce site, unique au monde, est aujourd’hui devenu un best pour les ornithologues du monde entier. Environ 50.000 personnes sont déjà venu le visiter, derrière le grillage ou marchant sur des chemins balisés, tous heureux de constater que dès qu’on la laisse respirer un peu, la Nature sait reprendre ses droits.

A Bornéo les espèces menacées ont de bonnes ondes!

Merci à tous ces hommes et ces femmes qui se battent pour elle. Et justement, applaudissons cette radio créée par un français, Aurélien Brulé, à  Bornéo afin de sauver les espèces menacées. Un pari courageux car  Radio Kalaweit parle des massacres que subissent les animaux et ose dénoncer les personnes, même très bien placées, policiers, hommes politiques ou milliardaires, qui ne les respectent pas. Le tout, entre deux tubes hyper branchés. Utopiste pensez-vous? Radio Kalaweit est devenu numéro 1 et a aujourd’hui une cote énorme auprès des jeunes avec environ 10 à 15.000 auditeurs par jour qui font pression sur leurs parents pour que les choses bougent. A écouter sur www.kalaweit.org. En attendant que des radios de ce genre se créent partout dans le monde – on peut rêver- bonnes vacances à tous, mesdames, messieurs et mes animaux!

Près de 90 espèces d’oiseaux menacées en France

 

 

 

Yolaine de la Bigne
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr