Euro 2012 EN DIRECT: Allemagne - Italie à revivre en live comme-à-la-maison (2-1, terminé)

128 contributions
Publié le 28 juin 2012.

FOOTBALL - Pour rejoindre l'Espagne en finale...

Allemagne 1-2 Italie

94e: Qu'elle est belle cette équipe d'Italie. C'est avec des frissons que l'on vous souhaite une bonne fin de soirée et que l'on vous donne rendez-vous dimanche prochain pour un alléchant Italie-Espagne! Ca vous a plu ?

93e: Qu'est ce qui a pris Stéphane Lannoy putain? La fin de match est un peu folle. Dernier coup-franc du match.

92e: Özil transforme !

92e: Pénalty inexsitant!!!

90e: Quatre minutes de temps additionnel.

89e: Neuer est monté sur un corner, en vain. La Nazionale va gagner les gars. Et laissez moi vous dire que je suis comme un ouf.

88e: Les Allemands ne font plus rien, les Italies régalent derrière. C'est la fin. Thiago Motta prend son jaune, quand même.

87e: Quelle leçon donnée par les Italiens ce soir...

85e: Les allemands jettent leurs dernières forces dans la bataille, mais Balzaretti est impeccable.

83e: Quel manque d'agressivité des Allemands. C'est à n'y rien comprendre..

81e: Incroyable ! Di Natale, parti à la limite du hors-jeu, manque son face à face avec Neuer. C'était tout cuit..

78e: Frappe de Reus qui s'envole au dessus du but de Buffon.

76e: La défense italienne est hermétique. L'Italie a un pied et demi en finale.

74e: Marchisio manque le 3-0! Apathiques, les Allemands semblent abandonner..

73e: Ca commence à sentir le roussi pour les Teutons.

71e: Muller remplace Boateng. Le tout pour le tout.

70e: Toto Di Natale remplace Di Natale.

69e: Balotelli a des crampes. Des vraies ou des fausses?

67e: la frappe de Marchisio ! Magnifiquement lancé en profondeur par Pirlo, le Turinois envoie une mine qui passe à côté du but de Neuer.

65e: Ambitieux, Diamanti tente un lob de cinquante mètres. Sur Neuer, ouais.

62e: Montolivo cède sa place à Thiago Motta.

60e: Superbe entrée en jeu de Reus, dont le coup-franc sublime pousse Buffon à une parade splendide.

59e: Balotelli encore! Bien servi par Marchisio, Balo crucifie Lahm, et frappe. A côté de Neuer.

58e: Les Allemands poussent, mais peinent à se montrer dangereux. Balotelli, après avoir plombé les Teutons, passe sa deuxième période à manger de l'herbe.

56e: Légèrement blessé, Cassano, auteur d'une belle passe décisive pour Balo, cède sa place à Diamanti.

55e: Quel tacle de Bonucci ! Suite à un bon appel dans la surface, Klose hérite du ballon, mais le défenseur de la Juventus revient in extremis.

54e: Superbe pénétration d'Özil, qui sert Khedira en retrait. Le Madrilène se fait cadenacer par 4 ritals, direct.

53e: Les Italiens subissent, mais défendent bien. Une équipe qui est capable de fermer la maison.

50e: Les Allemands rentrent bien dans cette seconde période. Les entrées dynamisent bien le jeu. On pourrait assister à un matrch totalement fou si les Allemands marquent avant la 70ème.

49e: Le raté de LAHMMMMM ! Il ne faut pas manquer ça maintenant... A la sortie d'un une deux, le défenseur du Bayern ouvre son pied, mais sa tentative passe au dessus.

47e: Bonne incursion de Reus dans la surface. Sa frappe du gauche est captée par Buffon.

45e: Low a sorti Gomez et Podolski pour Klose et Reus.

45e: On est reparti !

45e+1: C'est la mi-temps ! 2-0 pour l'Italie. Du boulot pour Löw à la pause.

45e: Une minute de temps addtionnel.

43e: Les Allemands sont KO. C'est un match historique putain. Balo qui flingue l'Allemagne.

41e: Cassano a pris un gros coup sur la cheville. Monsieur Lannoy va lui proposer un soin.

40e: Balotelli a pris son carton jaune pour avoir montré ses muscles après le but, mais franchement on s'en fout. C'est exceptionnel ce qu'il se passe ce soir.

38e: QUELLE FOLIE ce scénario, quand même.

37e: Lahm joue le hors-jeu comme un peintre, Balo se retrouve seul à l'entrée de la surface et envoie une minasse dans la lucarne d'un Neuer impuissant. MAGIQUE.

36e: BALOTELLI frappe encore !!!!!!!!

35e: La parade de Buffon! Exceptionnel, le portier italien sort parfaitement une demi-volée de Khedira qui filait en lucarne.

34e: Montolivo manque le break... Suite à une magnifique transversale de Balotelli, Cassano hérite de la sphère et sert Montolivo dans la profondeur. Le néo-milanais attend trop et ne peut pas frapper.

32e: Jolie roulette de Pirlo au milieu du terrain. Les Allemands se heurtent à une grande défense italienne.

30e: Première connerie de Lannoy. Montolivo manque de se faire trancher la tête par Khedira et l'arbitre français siffle contre lui.

29e: Les Allemands répondent timidement aux assauts italiens. Dur de se relever après ce but.

26e: Pour rappel, le très bon arbitrage de ce soir est l'oeuvre de Monsieur Lannoy. Vous voulez des soins?

25e: L'autre Mario, Gomez, peine à se montrer en ce début de match. On sait qu'il ne lui en faut qu'une, cela dit .

23e: On file une prime au premier qui nous explique ce que faisait Badstuber sur le but.

21e: A noter que Super Mario, emporté par sa joie, a fêté un but. C'est assez rare pour le souligner.

20e: Magnifiquement servi par Cassano, Mario Balotelli se débarasse de son vis à vis et crucifie Neuer de la tête. SPLENDIDE RAGAZZO !!!

19e: baloteliiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !!!!!!!!!!!!

18e: Bonne frappe lointaine de Cassano, que Neuer capte encore.

17e: Première frappe cadrée de l'Italie par l'intermédiaire de Gad Montolivo, dont le tir croisé est bien capté par Neuer.

15e: C'est où la pétition pour virer Lizarazu? Insulter Buffon, c'est exclusion de la profession normalement.

13e: La mine de Kroos, que Buffon détourne admirablement.

12e: Barzagli qui ne passe pas loin du CSC... Corner pour la Teutonie.

11e: Comme rpévu, Toni kroos redescend pour faire le sale boulot sur Pirlo. Ca marche à moitié, pour le moment.

10e: Grosse impression de Hummels, révélation de ce tournoi, auteur d'un gros retour sur Balotelli.

9e: Première tentative de frappe lointaine de Pirlo, qui aurait peut-être pu décaler à droite sur Bonucci. En vain.

8e: Pirlo trie les déchets au milieu du terrain. Ca commence à se fritter à la récupération.

6e: Les Teutons poussent sur le but italien. Premiers frissons pour les supporteurs de la Mannschaft.

5e: PIRLOOOOOO! Quand il ne met pas de panenka, l'Italien sauve les siens sur sa ligne. Sur le premier corner allemand, Gomez met sa tête mais Pirlo est là.

3e: Première offensive italienne. Une deux entre Cassano et Balo. Neuer s'interpose.

2e: Joachim Löw arrête de se décrotter le nez. Par contre, il se ronge les ongles. Sale gosse.

1e: Ce sont les Italiens qui se saisissent du ballon les premiers. Les Allemands pressent fort.

1e: C'est parti ! Daje ragazzi !

20h45: Bon bah on va y aller hein, les ragazzi. Vous êtes prêts?

20h43: Comme CR7 hier, Buffon prend la parole pour promouvoir le respect. Bizarrement, on a tout de suite envie de l'écouter, lui.

20h42: Le pauvre cameraman qui passe de Philipp Lahm à Neuer.

20h40: Siam pronti alla morte, putain. Allez, place à l'hymne teuton

20h40: Tout le monde chante. Nadine serait contente.

20h40: Le fratelli d'Italia, meilleur hymne du monde, en toute objectivité.

20h38: Balotelli déconne avec Boeteng, et les joueurs entrent sur la pelouse.

20h36: Adepte des facéties tactiques, Joachim Löw a dégainé la carte Toni Kroos "à la droite de l'attaque". Comprendre ici qu'en phase défensive, ils seront quatre au milieu de terrain. Côté italien, c'est du classique, Cassano Balo devant, et les quatre fantastiques au milieu.

20h33: Plus que quelques jours à supporter cette horrible musique. Bon, sinon, y a que nous que ça perturbe le "partenaire officiel des escortes des joueurs"?

20h10: Buona sera ragazzi! Ce soir, la Nazionale défie la Mannschaft dans une demi-finale qui s'annonce autrement plus passionnante que la purge ibérique d'hier. Ce soir, on est sur une partie d'esthètes, entre le favori allemand et la romantique italie.

Pour les plus nostalgiques d'entre vous ...


L’Allemagne a-t-elle réellement «peur» de l’Italie? C’est la conviction d’Andrea Pirlo, le meilleur joueur italien de l’Euro, juste avant la demi-finale de jeudi. Il y a peut-être un peu de méthode Coué dans cette déclaration, sauf que la Mannschaft n’est jamais parvenue à se débarrasser de la Squadra Azzurra en compétition officielle. La dernière confrontation des deux équipes remonte à 2006. A l’époque, Fabio Grosso et Luca Toni avaient sorti l’Allemagne de sa Coupe du monde à domicile. Cette fois, les coéquipiers d’un Miroslav Klose très agacé par les mots de Pirlo s’avancent en favoris après quatre matchs de haut niveau. Ils bénéficient aussi de deux jours de récupération en plus par rapport à des Italiens vainqueurs aux tirs au but en quarts de finale contre l’Angleterre. En fin de compétition, un léger surplus de fatigue peut coûter cher.

Un match à suivre en live comme-à-la-maison dès 20h45. Si vous ne savez pas qui supporter, dites-vous que l’une des deux équipes sera en mesure de venger la France en finale…

R.S, S.B pour le live
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr