« muffat, une grande sœur »

0 contributions
Publié le 21 juin 2012.

charlotte bonnet La nageuse bretonne exilée à Nice prépare les JO

Elle n'a que 17 ans, mais malgré son jeune âge, Charlotte Bonnet participera aux prochains Jeux olympiques. La nageuse de l'Olympic Nice, ex-membre du CN Brest, s'alignera sur deux relais à Londres : 4 x 200 m nage libre et 4 x 100 m 4 nages.

érer les cours et l'approche des JO, ce n'est pas trop compliqué ?
Il faut avoir du rythme. Là, avec la proximité du bac [elle est en classe de Première et passe les épreuves anticipées du bac S], je suis évidemment un peu plus fatiguée que d'habitude. C'est dur, il y a beaucoup de sacrifices, mais c'est un choix que j'ai fait et je n'échangerai ma place pour rien au monde avec une vie d'ado classique.
Participer à ses premiers Jeux,
ça met la pression ?
lobalement, j'ai plutôt du mal à gérer ça. L'année dernière, j'ai fait ma première compétition internationale, et maintenant j'arrive mieux à appréhender. J'aurai tout de même moins de pression que mes camarades qui nagent en individuel.
Vous vous attendez à quoi ?
Ça va forcément être très différent de toutes les autres compétitions que j'ai connues. Les JO, c'est quelque chose à part. Je préfère ne rien m'imaginer, j'attends d'y être pour découvrir ça.
Quid de l'ambiance entre nageurs ?
Elle est très bonne ! Avec les Niçois, nous sommes un petit cercle très serré au sein de l'équipe de France, un peu comme un groupe dans le groupe. Il y a des moments où on travaille dur, mais on sait garder des instants plus relax, entre nageurs comme avec Fabrice [Pellerin, leur entraîneur].
Quelle relation avez-vous avec votre partenaire Camille Muffat ?
Je la considère comme ma grande sœur. On se confie beaucoup. Je ne la vois pas vraiment comme une concurrente, c'est avant tout une amie. Ça aide, vu le temps qu'on passe ensemble.

propos recueillis à nice par jean-christophe magnenet
à un centième près...

Championne de France en titre sur 100 m nage libre, Charlotte Bonnet avait manqué les minima olympiques en individuel pour... un centième, en mars dernier (55''06 au lieu de 55''05). « J'ai la rage, c'est trop stupide », pesta la nageuse au moment des faits.

Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité

publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr