EN DIRECT. Législatives: Le FN va déposer un recours après la défaite de Marine Le Pen... Fillon élu à Paris...

54 contributions
Publié le 17 juin 2012.
>> Cliquez ici pour voir la carte des résultats
>> Et pour voir comment a voté votre circonscription, c'est par là
>> Retrouvez la première partie de la journée électorale en cliquant ici

Ce live est désormais terminé, merci de l'avoir suivi sur 20 Minutes.

23h41: Benoit Hamon, ministre délégué auprès du Garde des Sceaux, est élu avec 55,38% des suffrages.

23h37: Le «ni ni» de l'UMP désapprouvé à 58% selon une enquête Ipsos 
Une majorité des personnes interrogées (58% contre 42% d'avis contraire) désapprouve la décision de l'UMP de n'appeler à voter ni pour le Front national, ni pour la gauche dans les circonscriptions où son candidat a été éliminé du second tour, selon un sondage Ipsos/Logica Business consulting. 28% «désapprouvent tout à fait», et 30% «désapprouvent plutôt» cette attitude de «ni-ni», tandis que 17% l'approuvent «tout à fait» et 25% «plutôt», selon l'enquête Comprendre le vote des Français réalisée pour France Télévisions, Radio France, Le Monde et Le Point.

23h35: Falorni démissionnera lundi de son poste de conseiller régional 
«J'irai demain (lundi) siéger à ma dernière session. Comme je m'y étais engagé, j'indiquerai que j'abandonne mon mandat de conseiller régional», a affirmé le tombeur de Ségolène Royal. «Je donnerai cette démission au conseil régional, à la présidente (Ségolène Royal, ndlr) ou à celle qui la représentera», a-t-il ajouté, rappelant qu'il occupait ce poste depuis 2010.

23h25: Les partisans de Falorni fêtent la victoire à La Rochelle


23h14: EELV dispose des 15 députés nécessaires pour former un groupe, selon l'AFP

23h12: Le taux de participation s'établit à 57%, selon Manuel Valls.

 

23h: Georges Tron (UMP) sévèrement battu sur la 9e circonscription de l'Essonne (43,2%) par le maire socialiste de Ris-Orangis Thierry Mandon (56,8%).

22h53: La socialiste Corinne Narassiguin élue pour la circonscription Amérique du Nord, avec 2.750 voix d'avance sur Frederic Lefebvre.

22h50: Le Rhône en bleu, Lyon vire au rose
Le résultat le plus marquant dans le Rhône est la victoire du candidat de la majorité présidentielle Thierry Braillard qui a raflé à la droite la 1re circonscription jusqu’alors détenue par l’UMP Michel Havard. La droite reste donc majoritaire dans le Rhône en conservant huit de ses neuf sièges (sur quatorze postes de députés), à l’issue de ce second tour, mais la gauche, en tête dans trois des quatre circonscriptions lyonnaises s’impose à Lyon.
Autre point fort de cette soirée électorale, le visage des députés se féminise dans le département. Deux nouvelles femmes (Dominique Nachury et Hélène Geoffroy) siègeront désormais à l’Assemblée aux côtés de la socialiste Pascale Crozon, seule députée élue en 2007,  réélue ce dimanche. Voici les résultats délivrés par la préfecture du Rhône dans les 14 circonscriptions.

22h36: A Paris, Pierre Lellouche (UMP) remporte la 1ere circonscription, François Fillon (UMP) la deuxième, Bernard Debré (UMP) dans la quatrième, Cécile Duflot (EELV) la sixième, Patrick Bloche (PS) la septième, Charles Beigbeder (UMP) la huitième, Denis Baupin (EELV) la dixième, Jean-François Lamour (UMP) la treizième, Jean-Christophe Cambadélis (PS), la sezième, Daniel Vaillant (PS) la dix-septième.

 

22h32: Marie-Arlette Carlotti, ministre déléguée aux personnes handicapées, bat l'UMP Renaud Muselier à Marseille

22h31: Le socialiste Pascal Popelin bat l'UMP Eric Raoult en Seine-Saint-Denis

22h30: Victoire de neuf socialistes sur les douze circonscriptions de Seine-Saint-Denis, annonce Claude Bartolone.

22h28: Au moins 108 femmes siègeront dans la nouvelle Assemblée nationale

22h23: «Tous les membres du gouvernement candidats sont élus ou réélus», se félicite Manuel Valls

22h10: L’ex-ministre (UMP) Marc-Philippe Daubresse, député depuis vingt ans, a été réélu dans le Nord

22h07: François Fillon annonce sa réélection dans la 2e circonscription de Paris.

22h01: Manuel Valls réélu dans la 1ère circonscription de l'Essonne, selon la mairie d'Evry.

21h52: Le FN va déposer un recours après la défaite de Marine Le Pen, annonce Steeve Briois.

21h50: Patrick Devedjian et Patrick Balkani réélus dans les Hauts-de-Seine.

21h48: L'un des piliers du Nouveau Centre, François Sauvadet, élu en Côte-d'Or (53,03%).


21h40: Nathalie Kosciusko-Morizet est réélue dans l'Essonne (50,47%).

21h38: Franck Riester (UMP), élu dans la 5e circonscription de Seine-et-Marne avec 55,98% des voix.

21h30: La ministre déléguée aux personnes âgées Michèle Delaunay réélue dans la 2e circonscription de Gironde (Bordeaux-centre).
La ministre a été réélue avec 58% des voix. Elle ne siègera pas à l’Assemblée, ce sera son suppléant Vincent Feltesse (PS), président de la communauté urbaine de Bordeaux. Ce dernier serait également tenté de se présenter aux prochaine municipales de 2014 face à Alain Juppé.
L'autre circonscription de Bordeaux a elle basculé à gauche. Elle était tenue par la droite depuis 133 ans.

21h20: Marine Le Pen concède sa défaite
Marine Le Pen a reconnu sa défaite au second tour des élections législatives, tout en mettant en doute la faible avance de son adversaire socialiste Philippe Kemel. Elle a tout de même salué «un énorme succès» pour le Front national, qui fait son retour à l'Assemblée avec au moins deux élus. Selon le ministère de l'Intérieur, elle recueille 49,89% (26.694 voix) et le socialiste Philippe Kemel 50,11% (26.812 voix), soit 118 voix d'écart, dans la 11e circonscription du Pas-de-Calais, à Hénin-Beaumont.

21h18: La préfecture du Pas-de-Calais refuse le recomptage des voix demandé par Marine Le Pen, selon BFMTV

21h17: L'ex-ministre de l'Intérieur Claude Guéant est battu dans les Hauts-de-Seine. 

21h12: Manuel Aeschlimann (UMP) battu dans la circonscription d’Asnières-Colombes

21h10: La 1ere circonscription de Gironde passe à gauche
Coup de tonnerre dans la première circonscription de la Gironde, historiquement à droite, puisque Chantal Bourragué (UMP) est battue par la socialiste Sandrine Doucet. La gauche remporte onze des douze circonscriptions du département.


21h03: Jean-Michel Baylet, du PRG, annonce un groupe pour son parti à l'Assemblée

21h: Louis Giscard d'Estaing, le fils de l'ancien Président, a été battu dans le Puy-de-Dôme

20h56: Pas de surprise en Ille-et-Vilaine. Rennes tout en rose.
La capitale bretonne n'a pas tremblé au second tour. En position très favorable, les quatre candidats socialistes engagés à Rennes se sont largement imposés avec des scores oscillants entre 58 et 66%. La droite et le centre se consoleront en conservant leurs trois circonscriptions. A Vitré, Isabelle Le Callennec, protégée du député sortant et ancien ministre Pierre Méhaignerie, s'impose facilement. Le PS échoue également dans la conquête de la circonscription de Saint-Malo, où le candidat de la droite Gilles Lurton s'impose. Comme partout en France l'abstention a été forte avec seulement 58% de votants. Le PS détient 5 des 8 circonscriptions d'Ille-et-Vilaine.

20h50: Garraud battu en Gironde
Jean-Paul Garraud (UMP), qui a ouvertement posé la question d’une alliance avec le FN entre les deux tours, est battu dans la 10e circonscription de la Gironde par le PS Florent Boudié (54,6%). Alain Juppé avait refusé de venir le soutenir en raison de ses déclarations. «La circonscription a répondu et donné son avis après l’appel très net de Jean-Paul Garraud à une alliance masquée avec le Front National», a réagi Florent Boudié.

20h43:  Luc Chatel (UMP), ancien ministre a été élu dans la 1ere circonscription de Haute-Marne.

20h42: Moscovici, Touraine, Le Foll, Pinel et Lebranchu sont élus et conservent donc leur poste ministériel

20h40: Le président sortant de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer (UMP) réélu en Haute-Savoie

20h37: La réclamation de Marine Le Pen
Battue de 117 voix à Hénin-Beaumont, la présidente du FN demande que les bulletins soient recomptés. Les bulletins vont être recomptés à la préfecture, à Arras. Les résultats définitifs ne seront donc connus que tard dans la soirée.

20h22: Le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac, réélu dans le Lot-et-Garonne

20h20: Aurélie Filippetti (PS) annonce sa victoire en Moselle

20h19: Ce résultat «nous honore et nous oblige», réagit Martine Aubry
La première secrétaire du Parti socialiste a indiqué sur France 2: «Les Français ont amplifié la demande de changement. (...) Je voudrais remercier les Français de cette confiance. Elle nous oblige et elle nous honore.»

 20h18: Gilbert Collard serait élu sous pavillon FN. En revanche pour Florian Philippot, c'est raté

20h16: Michèle Alliot-Marie est battue dans la 6e circonscription des Pyrénées-Atlantiques

20h15: Pas de grand chelem pour la gauche en Gironde. La maire d’Arcachon Yves Foulon (UMP) est réélu dans la 8ème cirocnscription.

 

20h14: Nadine Morano admet sa défaite

20h12: Jack Lang battu au profit du candidat UMP dans les Vosges
L'ancien ministre socialiste n'a recueilli que 49,12% des suffrages dans la 2e circonscription des Vosges, soit 771 voix de moins que le sortant Gérard Cherpion (UMP).

20h10: Dans la 1re circonscription de l'Aisne, le député sortant et dissident PS, René Dosière (DVG), a été réélu.

20h08: Selon notre journaliste sur place, Marine Le Pen serait battue de 117 voix à Hénin-Beaumont
De son côté, Philippe Kemel a revendiqué sa victoire avec «quelques voix d'avance».

20h06: Xavier Bertrand réélu député de l'Aisne avec 50,3% des voix, selon l'UMP

 20h04: Marion Maréchal Le Pen est élue, elle devient la plus jeune députée de l'histoire à 22 ans et la benjamine de l'Assemblée, 56 ans après son grand-père Jean-Marie Le Pen élu en 56 à 28 ans

>> Son portrait est à lire par ici

20h02: François Bayrou est battu, il n'a plus aucun mandat électif

20h01: Jean-François Copé serait réélu député de Seine-et-Marne avec 59,6% des voix, selon l'UMP

20h: Le PS remporte seul la majorité absolue
Le Parti socialiste et ses alliés ont remporté à eux seuls une majorité absolue à l'Assemblée nationale lors du second tour des élections législatives, selon des projections des instituts de sondage. Le PS aurait 320 sièges, selon CSA pour BFM TV, RMC, 20 Minutes et i>télé. L'UMP et ses alliés sont eux crédités de 221 sièges, Europe Ecologie-Les Verts (EELV) de 20, le Front de gauche de 10, le Front national de 2 et le MoDem de 2. L'institut Sofres Sopra groupe pour TF1 prévoit pour le PS et ses alliés 314 sièges, l'UMP et ses alliés 213, le Nouveau Centre 14, le Front national et le MoDem 2 chacun, EELV 20 et le Front de gauche 10.

19h57: Laure de La Raudière, député UMP sortante d'Eure-et-Loir, brise elle aussi l'embargo

19h54: Jean-Michel Ferrand reconnaît sa défaite face à Marion Maréchal-Le Pen
L'annonce des résultats avant 20h continue. Le député UMP sortant de la 3e circonscirption du Vaucluse a reconnu ce dimanche sa défaîte face à Marion Maréchal-Le Pen.

19h50: A La Rochelle, Ségolène Royal prend la parole
«Je regrette de ne pas donner aux Charentais une belle victoire», annonce-t-elle, soulignant que le résultat aurait été différent «s'il n'y avait pas eu de candidat dissident». «Ce soir, c'est un député de droite qui est élu, puisqu'il recueille plus de 75% des voix de la droite.»

19h41: Duflot parlera vers 20h15
La secretaire nationale d'Europe Ecologie Les Verts doit s'exprimer au siège, rue Chaudron (10e), aux alentours de 20h15, avant de rejoindre les plateaux de television, selon notre journaliste sur place. Elle se rendra ensuite en mairie du 11e avant de rejoindre les militants EELV dans un bar à côté du siège pour finir la soirée. Europe Ecologie Les Verts vise au moins 15 députés au sortir de ce second tour pour pouvoir constituer un groupe à l'assemblée nationale.

19h30: NKM est arrivée à la mairie de Longjumeau
L'ancienne ministre UMP a fait son entrée à la mairie vers 19h, selon notre journaliste sur place. Elle s'est isolée dans son bureau, et prendra la parole vers 21h30.

19h20: Nadine Morano prépare «une surprise à 20h»
«Je vous réserve une surprise à 20h», a annoncé Nadine Morano aux journalistes, selon L'Est Républicain. Le journal explique par ailleurs que la candidate UMP dans la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle estime que le canular de Gérald Dahan a pu influencer le vote. «J'ai été la cible d'une manœuvre politique et non d'un humoriste. Cela a pu fausser le résultat de ce scrutin», affirme-t-elle.

19h15: Selon notre journaliste à La Rochelle, Ségolène Royal va enregistrer une déclaration depuis le Muséum d'histoire naturelle.

19h10: Drôle d'ambiance rue de Vaugirard
À l'UMP, huit gorilles à l'entrée accueilent ...les journalistes. «Il n'y aura aucun militant ce soir. C'est comme ça», tranche l'un des membres de la sécurité. Ue drôle d'ambiance règne donc dans l'ancien garage de la rue de Vaugirard. Les caméras sont déployées devant l'ascenseur d'où Roger Karoutchi doit sortir. Dans un coin, un cameraman bouquine. À côté de lui une autre baille pendant que trois autres squattent le buffet de chips et cacahuètes... Dans le patio, quelques administratifs de l'UMP discutent. Ça parle expos parisiennes et comics américains. Les législatives ne semblent pas à l'ordre du jour. Jean-François Copé est attendu à 20h05.

19h: Le perchoir, Ségolène Royal n'y croit plus
Dans un entretien au journal espagnol El Pais, la candidate socialiste à la Rochelle indique qu'elle ne croit plus pouvoir devenir présidente de l'Assemblée nationale. «C'est grillé, les machos ne pouvaient le tolérer», assène-t-elle. «Les vieux appareils de la gauche et de la droite ne pouvaient accepter que je sois présidente de l'Assemblée Nationale», ajoute l'ancienne candidate à l'élection présidentielle de 2007, qui accuse Lionel Jospin, «l'ancien appareil socialiste», et Jean-Pierre Raffarin de lui avoir mis des bâtons dans les roues.

B.D., J.M. et les journalistes de «20 Minutes» en région
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr