Euro 2012 EN DIRECT - Pologne 0-1 République tchèque et Russie 0-1 Grèce à suivre en live comme à-la-maison

41 contributions
Publié le 16 juin 2012.

FOOTBALL - La Grèce et la République tchèque passent en quarts...

POLOGNE 0-1 REPUBLIQUE TCHEQUE
Jiracek (71')

RUSSIE 0-1 GRECE
Karagounis (45')

Classement final Groupe A: 1. République tchèque 6 pts (qualifié) / 2. Grèce 4 pts (qualifié) / 3. Russie 4 pts / 4. Pologne 2 pts

90'+3 C'est fini! La République tchèque est qualifiée pour les quarts de finale. La Grèce aussi. C'est fini donc pour la Pologne et la Russie. Ce qui ont gagné verront les quarts, c'est aussi simple que ça. Quel groupe surprenant quand même. Les deux outsiders passent au final. Voilà, ce live est terminé. Merci de nous avoir suivis et à demain pour la suite des matchs de l'Euro. Bonne nuit.

90'+2 Oui, et il ne faudrait pas que ça dérape entre Polonais et Russes après le match. Il paraît qu'il y a du monde à Varsovie prêt à se bastonner.

90' J'ai une petite peine pour la Pologne qui va être éliminée au premier tour en tant que pays organisateur. De mémoire, c'est arrivé qu'une fois dans l'histoire. A vérifier.

88' Sinon, BeInSport, c'est une immense arnaque ce soir. On nous a promis un duplex, et bien nada. Pas une image de Grèce - Russie. Franchement, c'est pas normal d'être privé d'un match de l'Euro pourb une question de razzia sur les droits TV.

87' Wasilewski loupe l'égalisation d'un rien... Sa tête file au-dessus du but de Cech. Derrière, Baros colle une main sur un coup franc et ça manque de partir en sucette.

85' @Loulaz Quoi qu'il arrive, c'est la différence de but particulière qui prime, donc, c'est mort pour les Russes.

83' La sortie de Jiracek, le buteur et sauveur des Tchèques. Il en est déjà à deux buts le coquins dans ce tournoi.

81' Donc on file vers un Allemagne - Grèce en quart de finale. Sérieusement, filez tout de suite la coupe aux Allemands qu'on n'en parle plus.

79' @ptithomme je t'invite à aller au Liverpool pour trouver l'ami Bertrand Volpilhac. Il doit se champoouiner à cette heure avant d'enflammer les dancefloor du Dombass.

77' Ahahah, ces Russes qu'on nous avait vendus comme possibles vainqueurs de l'Euro après leur victoire contre les Tchèques au premier match...

75' On a frôlé le deuxième but Tchèque ave Baros. Mais il est hors jeu. Là les Tchèquent mattaient les Polak.

73' Et voilà les Tchèques qui passent maintenant avec les Grecs. Ils ont poussé, poussé et marqué. C'est tout sauf volé. Les Polonais n'ont que ce qu'ils méritent.

71' BUUUTTTTTTT des Tchèques!!!! Jiracek assomme tout un pays, mais c'est mérité pour les Tchèques. 0-1

69' Il y a une justice quand même. Karagounis sera suspendu au prochain tour en cas de qualif. Ils ne vont pas nous refaire le coup de 2004 quand même. Une fois ça va!

67' Gebresselassie a failli offrir la qualif à la République tchèque ur une frappe. A défaut d'aller aux JO de Londres sur marathon, donc.

65' En fait, les Grecs, plus ils sont vieux, plus ils sont bons. Sauf quand ils jouent à Arles Avignon. Des nouvelles de Basinas et Charisteas?

64' Et un péno oublié aux Grecs. Karagounis prend un jaune pour simulation, mais il y avait pénalty. Là, c'était la qualif assurée.

62' J'annonce un but de Perquis à la 89e sur une tête sur corner. A la sochalienne.

60' @theo83 tu parles mal d'un pays en crise, c'est moche. Dis toi qu'ils n'ont plus que le foot pour sourire ces gens là.

58' Apparemment, les Russes ont aussi compris qu'ils étaient bons pour un retour express au pays en l'état actuel des choses. Grosse réaction des coéquiiers d'Archavine.

56' Perquis - Baros, c'était un duel sur Sainté - Lyon, il y a quelques années, c'est pour ça que ça chauffe.

54' Oh le vilain pointu tchèque. Non ce n'est pas du volleyball. Juste une frappe de raccroc dans la surface.

52' Ah tiens, Pavlioutchenko est entré. Donc il joue encore eu foot.

51' Je crois que les Tchèques ont compris qu'ils étaient bon pour un vol direct à Prague ce soir si ça en restait là. Ils attaquent comme des sauvages.

49' Et bim le tacle de boucher de Polanski. Non, ce n'est pas un mauvais film. carton jaune.

48' On va se repayer la Grèce en quart, puis en demie, puis en finale et son sait comment ça finit cette histoire.

46' Allez c'est reparti pour la deuxième mi-temps. Pour l'instant, la Russie et la Grèce sont qualifiés! Qui l'aurait misé?

MI-TEMPS

45' C'est la pause sur les deux terrains. Faudrait juste dire aux Polonais que c'est quand ils veulent. La qualif ne va pas leur tomber du ciel. Les Grecs, eux, tiennent leur qualif du coup grâce à ce petit but.

45'+1 Quelle erreur de la défense russe au passage. Et Karagounis, le grognard qui leur fait mal avant la pause...

45' BUUUUTTTTTTT de la Grèce!! Karagounis ouvre le score d'une frappe sèche! Malafeev est battu! Quelle arnaque...

44' Et pendant ce temps, Kherzakhov est devenu le joueur qui a le plus tiré au but. par contre, il est bloqué à 0 but.

42' @nyko83, c'est clair qu'on ne dirait pas que la Pologne ne veut pas de sa qualif là. Les mecs sont dans le groupe le plus simple du tournoi et ils n'en profitent pas. C'est moche.

40' Je me trompe ou on n'a pas eu un seul 0-0 depuis le début du tournoi? Donc on en peut pas en rester là, merci.

38' Et une belle frappe de Plasil à mi-distance. Sans les Bordelais, ce match ne serait rine. #Obraniak #Plasil

37' Jiracek, tu le croises un soir dans la rue, tu changes de trottoir direct. Je le sais, j'ai les mêmes en bas de chez moi.

35' C'est fou quand même l'influence d'Obraniak dans cette équipe de Pologne. ils faisaient comment sans lui? Ah oui, il y avait Piotr Swierczewski, la légende de Bastia.

34' Sinon, BeIn sport était censé montrer des passages de Russie - Grèce. Mais rien du tout. J'en déduis qu'il ne s'y passe rien.

32' Bon, sinon, les premiers éclair strient le ciel au-dessus du stade de Pologne - Rep tchèque. Ça nous rappelle quelque chose...

31' @damshm, le criseco a déjà eu lieu avec Espagne - Irlande

29' Et les hommages à Thierry Roland se multiplient pendant ce temps là.

27' Franchement, la Pologne, ça joue vraiment pas mal par moment. On dirait l'équipe de France.

25' Les Grecs sont assez lamentables depuis le début de ce match. Incapables de construire une attaque. Vous me direz, c'était pareil en 2004...

23' Ah, attention, les Tchèques viennent de passer la ligne médiane. En mandiant un peu on aura peut-être droit à une occase.

21' @Yb36, franchement, tu vois l'ambiance à Wroclaw, c'est la folie. Le stade est plein bonhomme.

19' Pour info, la Russie et la République tchèque sont qualifiés à cet instant.

17' Zhirkov met le feu à la défense grècque. Mais personne pour reprendre son ballon. Les Grecs serrent les fesses depuis le début.

16' Et les Polonais qui assiègent le but tchèque. Le public local est en folie.

14' Pour ceux qui ne connaissent pas Blaszczykowski, c'est le joueur le plus traumatisé de sa sélection. Son père a tué sa mère quand il était petit. Voilà, il a tout expliqué cette semaine à a télé polonaise.

12' Et la Russie qui manque à son tour d'ouvrir le score... Il va y avoir des buts en première mi-temps, c'est sûr.

10' La frappe de Lewandowskiiiiiiiiii!! C'est dans le petit filet. Il a le pied qui a vrillé tel Marion Rolland aux Jeux Olympiques.

8' Oh l'occaaaaaaaase polonaise. Blaszczykowski bute sur Cech qui s'est bien remis de sa boulette du match précédent on dirait.

7' De l'autre côté, ce sont les Grecs qui poussent sur le but russe. La bande à Dzagoev va jouer en contre a priori. C'est pas tellement une surprise.

5' Et ça commence par quelques coups de coude entre Perquis et Baros. Bientôt, on pase aux droites. La bise à Fabrice Bénichou, au passage. Courage.

4' On a eu une première occase polonaise. Un rtourné acrobatique de Dudka, l'Auxerrois. S'il avait montré autant de qualité technique et d'envie cette saison, son club ne serait peut-être pas tombé si bas. Quelle tristesse, l'AJA...

3' Bon, BeIn sport a fait le choix de Pologne - République tchèque en priorté. Perquis et Obraniak sont dans la place. Priorité aux cousins de la L1.

2' Oui, précision, il n'y a pas d'orage apocalypitique ici, ni de coup de foudre impromptu. Du moins pour l'instant.

1' C'est parti pour ces deux matchs. L'ambiance pendant l'hymne polonais était vraiment impressionnante.

20h37: Avant toute chose, je voudrais que vous observiez chez vous, une minute de silence en hommage à Thierry Roland qui aurait pu commenter ces matchs ce soir. Allez, vous vous levez, fermez les yeux et on commence le live.

20h28: Vous m'excusez si j'écris pas parfaitement Papastathopoulos ou Ignashevitch dans ce live. D'une j'ai pas de correcteur orthographique. Et de deux, si correcteur orthographique il y avait, il ne reconnaitrait pas ces noms barbares.

20h22: Donc vous l'aurez remarqué Rosicky est sur le banc. C'est pas vraiment une surprise, puisqu'il est à moitié blessé. Ne vous inquiétez pas, pour régaler la chique dans ce match, il y a Dzagoev.

20h20: Dans ce groupe, c'est tout simple en fait, les équipes qui gagnent se qualifient. On s'épargne les calculs compliqués comme ça.

20h15: Et pour l'autre match, les voici:

Pologne:
Tyton, Piszczek, Wasilewski, Perquis, Boenisch, Dudka, Polanski, Murawski, Obraniak, Blaszczykowski, Lewandowski

République tchèque:
Cech, Gebre Selassie, Kadlec, Sivok, Limbersky, Plasil, Hubschman, Jiracek, Kolar, Pilar, Baros

20h08: Allez, les compos tombent alors je vous les transmets.

Russie: Malafeev, Anyukov, Ignashevich, A. Berezutski, Zhirkov, Denisov, Shirokov, Glushakov, Dzagoev, Arshavin, Kerzhakov.

Grèce: Sifakis, Torosidis, Papastathopoulos, K. Papadopoulos, Tzavelas, Maniatis, Karagounis, Katsouranis, Salpingidis, Samaras, Gekas

20h05: Envoyez nous aussi vos pronos qu'on se marre un peu. Pour ma part, ce sera victoire de la Pologne (eh ouais) et nul entre la Grèce et la Russie.

20h00: Bonsoir à toutes et à tous. On va tranquillement se diriger vers le coup d'envoi des deux matchs du soir. OK, c'est le groupe de la lose, mais ce n'erst pas pour cela qu'on n'aura pas droit à des beaux matchs. Avalez un petit encas, trinquez un coup, allumez l'ordi sur le live et on y va.

Pologne - République Tchèque:

Pour le co-pays hôte de la compétition, c’est déjà une finale. Les Polonais doivent absolument s’imposer à Wroclaw devant 40.000 supporters, pour espérer une qualification en quart de finale. Après deux matchs nuls, les coéquipiers d’Obraniak devront donc faire tomber la République tchèque, remise sur les bons rails après sa victoire contre la Grèce. Pour l’équipe de Milan Baros, la donne est légèrement plus complexe. Une victoire les qualifierait, mais un nul pourrait suffire, si la Grèce bat la Russie par au moins… six buts d’écart. Forcément, tout le monde y croit.

Russie - Grèce

Un petit point et la Russie disputera les quarts de finale de l’Euro. Malgré la menace de retrait de points de l’UEFA qui a les hooligans russes dans son collimateur, l’équipe de Dzagoev, le meilleur buteur de la compétition, ne se contentera pas d’un nul face aux Grecs et jouera bien pour la gagne. «Nous voulons gagner pour rester en tête et rester à Varsovie», avance le milieu de terrain Shirokov. «Nous devons oublier qu'un nul nous qualifierait pour les quarts, nous devons marquer, un but, deux... autant que nous pouvons!» enchaîne le gardien Malafeev. Côté grec, la qualification n’est pas un doux rêve. Une victoire samedi soir et les champions d’Europe 2004 seraient toujours en lice pour un nouvel exploit.

R.S.
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
1 PSG 82 34m +56
2 Monaco 72 34m +28
3 Lille 64 34m +18
4 Saint-Etienne 57 34m +15
5 Lyon 55 34m +11

Classement complet

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr