Un concentré de culture andalouse

0 contributions
Publié le 8 juin 2012.

Jerez

Les raisons d'aller à Jerez de la Frontera en Andalousie ne manquent pas. La ville est à la fois le plus ancien vignoble du monde encore en exploitation, le berceau du flamenco andalou et le fief du cheval andalou avec sa prestigieuse école d'art équestre.
Si vous désirez déguster du xérès, ce vin blanc sec plus connu par les Anglais sous le nom de sherry, les bodegas ne manquent pas en ville. Dirigez vos pas entre la plaza de Arenal et la calle Tornería, le long de la calle Larga.
Côté musique, Jerez est la ville d'Espagne qui a donné depuis le XIXe siècle les meilleurs chanteurs, danseurs et guitaristes de flamenco. Leurs noms prestigieux servent d'identité à une route du flamenco qui permet de découvrir la ville à pied, à travers un itinéraire balisé par plusieurs panneaux explicatifs.

Art équestre
Pour compléter vos connaissances en la matière, on vous recommande la visite du Centro Andaluz de Flamenco, abrité dans le palais Pemartin. Construit au XVIIIe siècle, il abrite un patio principal superbe avec ses voûtes sculptées et ses azulejos. Vous y trouverez le plus grand centre de documentation et d'archives concernant le flamenco et la flamencologie.
Enfin, les amateurs de chevaux ne manqueront pas de se rendre à la Real Escuela Andaluza del Arte Ecuestre, une école royale d'équitation dans le style de celle de Vienne ou du Cadre noir de Saumur. Le palais fut érigé par l'architecte français Charles Garnier. Quant au manège, d'architecture typiquement andalouse, il contient 1 600 places et les écuries peuvent accueillir

60 chevaux. L'école compte

20 cavaliers et trois amazones - c'est ainsi qu'on les appelle. Il est possible d'assister

à des démonstration de dressage.

la rédaction du Routard
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité

Top 5 des vidéos partagées
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr