la volte-face d'alessandrini

0 contributions
Publié le 7 juin 2012.

football Après Diallo, le Stade Rennais tient probablement sa 2e recrue

Annoncé mercredi par plusieurs médias, le transfert du milieu offensif Romain Alessandrini (Clermont) vers Rennes en a surpris plus d'un. L'intéressé devait en effet rejoindre Sochaux, mais aurait finalement choisi de rallier la Bretagne, au grand dam du président doubien Alexandre Lacombe. Censé remplacer l'international français Marvin Martin, le Marseillais de naissance (23 ans) devrait donc plutôt suppléer Jirès Kembo ou Yacine Brahimi sur les bords de la Vilaine. Nommé parmi les quatre meilleurs joueurs de Ligue 2 la saison passée, Alessandrini s'est révélé ces deux dernières années sous le maillot clermontois (68 matchs, 22 buts, 11 passes décisives), après un début de carrière à Gueugnon (National).

De nombreuses qualités
« Si ça concrétise, c'est un bon coup pour le Stade Rennais », affirme Michel Der Zakarian. Le néo-technicien nantais a eu le « super gamin » sous ses ordres en Auvergne, et en dresse un portrait des plus élogieux. « C'est à la fois un buteur et un passeur, ce qui n'est pas donné à tout le monde. C'est un pur gaucher explosif qui peut évoluer sur les deux côtes, ou derrière l'attaquant. Il possède une bonne mentalité, et est un vrai passionné de foot. » Désormais installé en Loire-Atlantique, le coach se réjouit par avance d'éventuelles retrouvailles (« comme ça, on sera voisins »), mais prévient quand même son ancien poulain. « Il peut s'imposer à Rennes, même si la concurrence sera plus ardue qu'à Sochaux. » Une perspective qui n'effraie pas, a priori, Alessandrini.

jeremy goujon
Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr