le rct attend ses gladiateurs

0 contributions
Publié le 5 juin 2012.

rugby Loin de leur public, les Toulonnais préparent leur finale, dans le calme, du côté d'Arcachon

Vivons heureux, vivons cachés ! Jusqu'à présent, l'adage réussit bien aux joueurs du RCT. En deux semaines, et après une défaite en finale du Challenge européen, les Rouge et Noir se sont refait la cerise. En espérant que samedi, en finale à Saint-Denis, elle sera juteuse et sucrée. Tout part d'un huis clos décrété par le staff il y a une vingtaine de jours, au lendemain de la défaite face à Biarritz. Des doutes persistaient. Désormais, ils ont été évacués, vu la prestation des hommes de Bernard Laporte, dimanche, face à Clermont. « On est à 80 minutes du bonheur », insiste le 3e ligne argentin, Juan Martin Fernandez Lobbe. Et c'est tout ce qui compte.

Loin de la ferveur de leurs fans
Il y a deux semaines, on se souvient que sur l'ordonnance du docteur Laporte était préconisé : plusieurs séances d'entraînement, et aucun contact avec le public. Impensable quand on connaît la ferveur des Varois. Au terme de sa 3e saison à Toulon, Jonny Wilkinson l'assure : « C'est un honneur de jouer pour ce public. Je n'ai jamais connu une telle expérience. Parfois, c'est chaud ! » Alors, c'est simplement pour préparer au mieux la finale de samedi que les joueurs de Mourad Boudjellal ne passeront pas par leur très chère rade. De Toulouse, ils ont mis le cap sur le bassin d'Arcachon, et la petite station balnéaire de la Teste de Buch. De quoi bûcher au calme leurs combinaisons, avant une arrivée à Paris prévue vendredi.
Dans la capitale du Var, c'est déjà l'effervescence. Depuis lnudi, on s'arrache les dernières places de train, et en tribune (lire ci-contre). « Si on doit manger des pâtes pendant quelque temps, on le fera », assure cette Toulonnaise qui fait la queue pour son mari. Un beau cadeau pour la fête des pères. Samedi, ce supporter sera dans les travées du Stade de France, vingt ans après le dernier titre remporté par le RCT en 1992.

Alexandre vau
Carl hayman, peut-être du voyage ?

Suspendu un mois par la commission de discipline pour un placage dangereux sur le Biarrot Ngwenya en finale du Challenge européen, le pilier droit du RCT pourrait jouer, samedi. Les avocats du club auraient décelé un vice de forme dans la procédure. Verdict cette semaine.

Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr