Montpellier reprend SON VOL

0 contributions
Publié le 9 mai 2012.

FOOTBALL Toute une ville retrouve le sourire après la victoire du MHSC lundi à Rennes (2-0)

Le rêve ne s'était pas envolé – surtout pas chez les nombreux supporters ayant fait le déplacement en Bretagne –, mais la cauchemardesque semaine dernière avait semé le trouble chez les Montpelliérains. Ce penalty « du titre » raté face à Evian (2-2), puis la rage de Belhanda dans la presse contre les siens avaient comme sorti Montpellier d'une insouciante marche triomphale. « Depuis le penalty de Camara, je n'y crois plus », avouait même Sébastien, la quarantaine, visiblement touché à trois petites journées de la fin. Dans la rue, dans les bars, à la maison, beaucoup faisaient d'une victoire à Rennes celle de la dernière chance. « Si on ne gagne pas, c'est fini, Paris ne perdra plus », selon Pierre, musicien, angoissé par la tournure des événements. Une fois de plus, l'équipe de René Girard a répondu par une victoire (2-0) et Montpellier reprend son vol.

Lille « le match du siècle »
Les cafés de la ville étaient bondés lundi à l'heure du coup d'envoi d'un match que Pierre ne pouvait même pas regarder. « Je ne voulais pas me rendre malade, mais j'ai été tenu au courant du score. Alors, j'ai craqué et j'ai écouté la fin, dit-il. Nous ne sommes pas plus champions que la semaine dernière, mais quel caractère! » « Je suis plein d'espoir car on n'a vraiment pas une équipe en bois », jubile François, éducateur, donnant rendez-vous sur la Comédie dans une ou deux journées. Le titre est à nouveau palpable et la finale toute proche . « Dimanche face à Lille », pose Arnaud, titulaire d'une des dernières places en vente, alors que le stade de la Mosson affiche complet depuis bien longtemps. « Le match du siècle » qualifie-t-on ici où le temps semble s'être arrêté. La semaine dernière n'existe plus, les recalés du stade se préparent à vivre le choc au bar ou « à la maison avec les amis ». « Loulou [Nicollin] a laissé tomber la superstition en accompagnant l'équipe à l'extérieur, apprécie Pierre. C'est gagnant, j'adore : malgré la péripétie, toujours soudés ! »
Montpellier s'apprête donc à vivre des heures magiques. « Si Rennes pouvait aller faire quelque chose à Paris, on peut être champions dès dimanche », envisage Jérôme, preuve que l'optimisme est de retour. A deux journées de la fin, l'équipe de René Girard a prouvé qu'elle n'avait pas les nerfs si fragiles que ça. « On va le faire », promet François. Le rêve continue.

christophe castieau
bELHANDA LUCIDE

Suspendu à Rennes pour des cartons antérieurs au rouge reçu contre Evian, Younes Belhanda – présent en Bretagne lundi – ne se fait pas d'illusions, alors que la commission de discipline se réunit jeudi. « Ma saison est terminée », pense le stratège qui a l'habitude de voir juste...

Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité

publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr