Le rêve d'un fou de la Paillade exilé au bout du monde

0 contributions
Publié le 9 mai 2012.

Le maillot de la montée en Ligue 1 collé au corps, Stéphane se prépare à un lundi matin historique. « Prenez des photos » lance-t-il a ses amis de la MossonUn rêve de gosse. Stéphane, 35 ans, a la tête en bas depuis neuf ans, mais ne cesse de tomber à la renverse au fil d'une « saison historique ». Montpelliérain, ce supporter possédé de la Paillade – qu'il allait voir petit avec son frère – vit depuis près d'une décennie au bout du Monde, en Nouvelle-Calédonie. Visant le titre chaque année, voire la Ligue des champions la saison suivante arguments délirants à l'appui, « Fanou » triomphe avec l'épopée la plus extraordinaire de son club de coeur. « Le Club », dit-il comme un lien familial indéfectible.
Avec son alter ego Jérôme, Montpelliérain qui vit également à Nouméa, la passion se vit bien souvent tôt le matin. Décalage horaire oblige, les compères ne manquent pas un match, pas une émission spécialisée le plus souvent programmés vers 7 h du matin. « C'est incroyable, c'est fou on va être champions », lance-t-il, pour la première fois la voix prise d'incrédulité. Après chaque victoire du MHSC, ce professeur d'histoire envoie un mail à tous ses amis de Montpellier. Lequel commence par un invariable « Amis supporters du Montpellier Hérault »... « La Mosson va rentrer en fusion dimanche à 21 h, jubile Fanou, Chaque contre, chaque attaque va être poussée par 35 000 fous furieux. Je ne verrai pas ça, c'est la vie d'exilé mais je serai devant la télé aussi fou et furieux. »
Le maillot de la montée en Ligue 1 collé au corps, Stéphane se prépare à un lundi matin historique. « Prenez des photos » lance-t-il a ses amis qui seront à la Mosson. A 22 000 kilomètres, si loin si près d'un rêve de gosse. C. C

Newsletter
BREAKING NEWS

Recevez nos alertes
info en temps réel

publicité
publicité
publicité

publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr