Que pensez-vous de la prise en charge aux urgences des hôpitaux?

14 contributions
Publié le 3 mai 2012.

DÉBAT - Un médecin a été agressé par une famille, furieuse des conditions d'accueil et d'hospitalisation de leur proche...

Un médecin a été agressé dimanche dernier, dans le service des urgences d’un hôpital de Grenoble. Les proches d’une patiente, ulcérés par les conditions de prise en charge, ont pénétré dans son bureau, le frappant à la tête et blessant le personnel hospitalier qui tentait de s’interposer, avant de prendre la fuite, laissant le médecin avec un traumatisme crânien et un déficit temporaire de l'audition.

L’Association des médecins urgentistes de France s’est déclarée «scandalisée par l’extrême violence, ignoble, préméditée» de l’agression. «Il y a régulièrement des incivilités, mais c'est la première fois que de tels actes de violence se déroulent dans l'établissement», a indiqué l’hôpital de Grenoble au Quotidien du médecin.

Trois heures d’attente et pas de fenêtre

A l’origine du coup de sang des agresseurs: les conditions de prise en charge de leur proche. Cette dernière aurait attendu trois heures aux urgences avant d’être vue par un médecin. «Ce n'est pas un délai d'attente majeur car la patiente ne présentait aucun état de gravité clinique, elle n'était pas en danger imminent», a précisé le chef du service des urgences Françoise Carpentier.

La patiente a été admise pour troubles psychiatriques, puis hospitalisée dans une chambre sans fenêtre. «Au moment où elle était transférée, il n'y avait qu'une chambre sans fenêtre. C'est ce motif-là qui a déclenché toute l'agressivité, toute la violence», a justifié Françoise Carpentier, précisant qu’il y a une dizaine de chambres de ce type à  l'hôpital de Grenoble.

Comment jugez-vous la prise en charge aux urgences des hôpitaux? Estimez-vous que la sécurité y est suffisamment assurée? Donnez-nous votre avis et racontez-nous vos expériences dans les témoignages ci-dessous.

20minutes.fr
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr