Revivez la présidentielle en direct: Deux Français sur trois craignent un scénario à la grecque... Hollande envisage une passation de pouvoir le 15 mai...

110 contributions
Publié le 2 mai 2012.
Mercredi 2 mai: J-4 avant le second tour
- Tout savoir sur les candidats à la présidentielle
- Suivez l’évolution des sondages  
- Comparez les programmes des candidats
- Quel candidat est
proche de vos idées?

Ce live est désormais terminé, merci à tous de l'avoir suivi.
>> Pour suivre le débat entre François Hollande et Nicolas Sarkozy en direct, c'est par ici, à partir de 20h45.
>> Pour lire le résumé de cette journée de campagne, c'est par ici.

19h15: Sarkozy aura «hâte» de changer l'Europe, s'il est élu
Nicolas Sarkozy a affirmé qu'il aura «hâte» de changer l'Europe s'il est réélu dimanche à la présidence de la République, dans une interview au site tribunejuive.info. Interrogé sur ses décisions de président dont il était le plus fier, Nicolas Sarkozy a répondu: «avoir empêché que le sang des innocents ne coule à flot dans les rues de Benghazi». «Je suis fier de la France. Il n'y a pas de décision dont on puisse être plus fier que celle qui a sauvé des vies», a-t-il ajouté.

18h55: Selon Le Pen, les ténors de l'UMP veulent faire perdre Sarkozy
La présidente du FN, Marine Le Pen, a estimé ce mercredi que le patron de l'UMP Jean-François Copé, et d'autres ténors à droite, démontraient leur volonté de faire perdre Nicolas Sarkozy, notamment lorsqu'ils condamnent les propos de Gérard Longuet qui l'a qualifiée d'«interlocuteur».

18h40: Nathalie Kosciusko-Morizet et Michel Sapin étaient dans les locaux de «20Minutes» pour un débat
La porte-parole de Nicolas Sarkozy et le responsable du projet de François Hollande ont particpé à un débat vidéo organisé par 20Minutes. Leur échange sera diffusé sur 20minutes.fr jeudi.
Avant de débattre, Michel Sapin et NKM se sont livrés à une première bataille...au baby foot:

18h10: Borloo appelle Bayrou à suivre «l'alliance de la droite et du centre»

18h: Hollande envisage une passation de pouvoir le 15 mai
François Hollande a évoqué ce mercredi sur BFMTV la date du 15 mai, s'il était élu, pour la passation de pouvoirs entre Nicolas Sarkozy et lui-même, précisant que c'est à ce moment là qu'il choisirait son Premier ministre.

17h46: Stéphane Guillon commentera sur scène le résultat, dimanche
Avec pour cible principale Nicolas Sarkozy qui a qualifié son travail d'«inadmissible» en février 2009, Stéphane Guillon ne donnera pas les sondages diffusés dès 18h par les médias étrangers, «afin d'entretenir le suspense jusqu'au bout». «On ne se met pas hors la loi. De toutes façons, c'est un spectacle dans une salle fermée. Il n'y a pas de diffusion publique et, en plus, on n'imagine pas les spectateurs quitter L'Olympia pour aller voter!», a expliqué à l'AFP Muriel Cousin, metteur en scène, co-auteur et épouse de Stéphane Guillon.

17h18: 19 économistes appellent à voter Sarkozy
Dix-neuf économistes, dont Philippe Trainar ou Philippe Chalmin, ont publié une tribune dans Le Monde en faveur de Nicolas Sarkozy, au nom des réformes menées pour «adapter» la France à la mondialisation et de celles qu'il promet pour moderniser l'Etat-providence.

16h50: La cote de confiance de Sarkozy est en hausse, mais reste basse
La cote de confiance de Nicolas Sarkozy se redresse de quatre points en mai, tout en restant très négative avec 60% de personnes exprimant leur défiance à l'égard du chef de l'Etat, selon un sondage TNS Sofres/Sopra group pour Le Figaro Magazine publié mercredi.

16h37: Deux Français sur trois craignent un scénario à la grecque
Près de deux Français sur trois (62%) craignent que la France connaisse la même situation que la Grèce ou l'Espagne, soit 13% de plus qu'en février dernier, selon un sondage Ifop pour le site d'informations Atlantico diffusé mercredi. Les craintifs se retrouvent plus parmi les électeurs de Marine Le Pen (83%) et François Bayrou (67%) que parmi les électeurs UMP (59%) et PS (41%).

16h20: Le porte-à-porte du PS en mode humour dans la cité, c'est à voir ci-dessous.


Battle porte-à-porte par francoishollande

16h14: Plus d'expulsions de clandestins prévues en 2012 qu'en 2011
Claude Guéant a déclaré ce mercredi sur LCI qu'il tablait sur l'expulsion de 40.000 étrangers en situation irrégulière en 2012, soit une augmentation d'environ 20% par rapport à 2011.

16h01: Les premiers pas du quinquennat Hollande en infographie interactive
Le PS a réalisé une infographie interactive de très belle facture pour présenter les premières mesures prévues par François Hollande en cas de victoire le 6 mai prochain. Et en bonus, encore une fois, un Konami Code qui plaira à nos amis les geeks.

15h25: En lente érosion, Hollande gagne toujours largement selon un sondage
Selon une enquête Ifop-Fiducial effectuée pour Europe 1, Paris Match et Public Sénat, le candidat socialiste perd 0,5 point avec 54% des voix tandis que le président sortant gagne 0,5 point à 46%. Interrogés sur les raisons de leur choix, les sondés mettent majoritairement en avant le désir de faire barrage à l'un des deux candidats.

15h22: Une voyante affirme connaître le nom du prochain Président
Qui va gagner la présidentielle? Bien malin qui pourrait le dire avec certitude à quatre jours du second tour. Mais Françoise Bourlhonne, voyante de Seine-et-Marne, le sait, elle. Elle l'a vu dans les cartes. Et le bi-hebdo Le Pays Briard fait le teasing de ses révélations, qui seront publiées vendredi.


Second tour de la présidentielle : Elle donne le... par lepaysbriard

14h57: Le Point fait manger les candidats avant le débat
Que manger avant un rendez-vous aussi important? Le Point s'est penché sur la question, c'est à lire par ici.

14h55: Le PS met en chanson son désir de changement
A quelques heures du débat d'entre-deux-tours, les socialistes proposent un petit blind-test anti-Sarkozy.



14h26: Pour le second tour, Patrick Sébastien choisit François Hollande
Dans une interview à VSD repérée par jeanmarcmorandini.com, Patrick Sébastien affirme qu'il votera pour François Hollande au second tour. «Sans aucune haine pour Nicolas Sarkozy», précise l'animateur. «J'ai juste envie que ça change.»

14h23: «Divisés, on ne pèse pas suffisamment», estime Sauvadet à propos des centristes
«Je vais continuer de travailler au rassemblement des centres, parce qu'on voit bien que divisés, on ne pèse pas suffisamment», a déclaré François Sauvadet à l'AFP. Une réaction à la droitisation supposée de l'UMP dans l'entre-deux-tours? Quoi qu'il en soit, le ministre de la Fonction publique assure qu'avant de rassembler les centres, sa priorité est de faire réélire Nicolas Sarkozy.

14h12: Les propos de Copé sèchement réprouvés par l'UMP
«Il n'y aura jamais d'accord électoral avec le Front national, ni de discussion ou de négociation avec les leaders du Front national», a appuyé Jean-François Copé ce matin, en réaction aux propos de Gérard Longuet sur une Marine Le Pen vue comme «interlocuteur possible». Le sujet a été abordé en conférence de presse et lors du bureau politique de l'UMP, où Pierre Lellouche a notamment lancé en direction du ministre de la Défense: «Je ne veux pas rentrer dans le débat de fond. Je t'aime beaucoup, Gérard, mais là, au niveau du calendrier...».

13h01: Pour Lionnel Luca, Marine Le Pen donne «de fait» le droit de vote aux étrangers et «valide la régularisation des clandestins»
«En renvoyant dos à dos le président candidat et le candidat socialiste et en affirmant voter blanc, Marine Le Pen indique clairement qu’elle vote François Hollande car c’est au candidat socialiste que profite ce vote», indique l'UMP Lionnel Luca dans un communiqué envoyé mardi soir. Pas effrayé par les raccourcis, le député estime que «Marine Le Pen donne ainsi de fait le droit de vote aux étrangers, valide le 19 mars comme célébration officielle de la fin de la guerre d’Algérie, l’immigration sans contrôle, la régularisation des clandestins, la suppression des peines planchers pour les multirécidivistes.»
 

12h49: Pour Hollande, il y a trop d'immigrés... en situation irrégulière
Sarkozy l'a répété mardi: «Oui», il y a trop d'immigrés en France. Hollande a dit la même chose ce matin, mais en nuançant son propos: «Il n'y a pas trop d'immigrés en situation légale en France» mais «il y a trop d'immigrés en situation irrégulière».



>> La dernière ligne droite de la campagne en photos, c'est par ici sur notre diapo

12h26: Des dizaines de sans-papiers ont occupé le local UMP de Lille
Quelque 70 sans-papiers ont à nouveau occupé ce mercredi matin pendant près de deux heures le local de l'UMP à Lille afin d'interpeller le gouvernement sur leur situation. Ils avaient déjà manifesté le 30 mars dernier dans ce local. Ils en sont sortis vers 11h15 sans être interpellés par les policiers, dont cinq fourgons et plusieurs voitures de police étaient stationnés devant le local et dans une rue adjacente.

12h16: Raffarin compte créer un «mouvement des humanistes» au sein de l'UMP
Sautant sur une proposition du patron de l'UMP, l'ancien Premier ministre a annoncé son intention de lancer un mouvement des humanistes au sein de l'UMP, qui se distinguerait par exemple de la droite populaire. «Je peux vous annoncer que ma famille politique, qui est celle des humanistes de l'UMP, nous allons nous organiser en mouvement et nous allons répondre à cet appel de la diversité», a-t-il déclaré sur France Info. Ce mercredi, Jean-François Copé a affirmé dans le Figaro qu'il voulait, «après le 6 mai, permettre aux différentes sensibilités de pouvoir s'exprimer plus fortement en créant des mouvements au sein de l'UMP».

12h02: Ségolène Royal appelle à la prudence pour l'après-débat
«Il faut faire attention à la suite du débat et au système médiatique tel qu'il l'interprète», a averti l'ex-candidate PS, sortie selon elle favorite du débat contre Nicolas Sarkozy en 2007, mais considérée comme battue «pendant la nuit» à la suite d'une enquête d'opinion.

11h31: Anne Sinclair n'officiera plus pour les soirées électorales de BFM TV
Jusqu’ici consultante pour les soirées électorales de BFM TV, Anne Sinclair a décidé d’un commun accord avec la chaîne d’information qu’elle ne participerait plus à cette couverture de la présidentielle, à la suite des révélations du Guardian sur la mise en cause par DSK de l'entourage de Nicolas Sarkozy dans l'affaire du Sofitel de New York.

11h03: Sous conditions, Hollande pourrait maintenir la TVA à 7% pour la restauration
«Nous rencontrerons la profession et si elle nous fait la démonstration qu'il y aura, en plus de ce qui a déjà été fait, répercussion sur les consommateurs, créations d'emplois et amélioration des conditions du personnel, nous garderons à ce moment-là la TVA sur la restauration à 7%», a indiqué François Hollande ce matin sur BFMTV/RMC. «Si en revanche il n'y a pas les contreparties souhaitées, nous en ferons l'évaluation au bout d'un an et à ce moment-là la TVA remontera à 19,6%», a ajouté François Hollande.

10h51: Pour Raffarin, le débat de ce soir va être «quelque chose de très intense»
«Nicolas Sarkozy aborde ce débat un peu comme un challenger. Donc, il va prendre sans doute un certain nombre de risques. Cela va être quelque chose de très intense», a dit le sénateur UMP sur France Info.

10h49: Un miroir déformant en une du Nouvel Obs
Pour sa dernière couverture avant le second tour, l'hebdomadaire y va fort, avec un Nicolas Sarkozy se regardant dans le miroir et y voyant un autre visage: celui de Marine Le Pen.



10h42: Aubry admet un «petit risque», mais reste confiante pour le débat d'entre-deux-tours
Même si elle a admis sur Canal+ ce matin qu'«il y a toujours un petit risque dans un débat», Martine Aubry s'est montrée confiante quant au rendez-vous de ce mercredi soir: «On aura de la force, de la crédibilité d'un côté et malheureusement, je le crains, toujours de la provocation et des contre-vérités de l'autre», a affirmé la responsable socialiste, ajoutant: «Les conditions semblent réunies pour la victoire.»

10h23: Philippe Poutou de retour à l'usine
L'ex-candidat du NPA a repris le travail ce matin à 6h dans son usine de Blanquefort (Gironde), qui fabrique des pièces automobiles pour Ford. Il s'est dit «content de retrouver les collègues» et a laissé entendre qu'il voterait pour François Hollande ce dimanche.

10h04: Une journaliste de Mediapart prise à partie au rassemblement de l'UMP
Et tant qu'on parle de la journée d'hier: on a appris mardi soir qu'une journaliste de Mediapart avait été violemment prise à partie par des militants lors du rassemblement de Nicolas Sarkozy au Trocadéro. Traitée de «salge gauchiste» et s'étant fait arracher son badge de presse où était mentionné le nom de son média, la journaliste a porté plainte contre X. Le récit de l'incident par ici.

10h00: Nouveau «twitt-fail» pour Morano
On ne s'en lasse pas: Nadine Morano a commis une nouvelle bourde sur Twitter hier soir, plutôt légère, en suggérant au directeur de la rédaction de Marianne de changer le nom de son magazine, car il est «tellement insupportable que vous salissiez Marianne». Sauf que son interlocuteur est en fait le directeur de la rédaction... du Nouvel Obs.



09h50: Le PS ne se prive pas d'attaquer Longuet sur ses propos
Sur Canal+ ce matin, Martine Aubry a estimé que Gérard Longuet avait «retrouvé ses errements d'enfance» après ses propos sur Marine Le Pen, «interlocuteur possible» (dans sa jeunesse, Gérard Longuet était engagé dans l'extrême droite). «Mais c'est Nicolas Sarkozy qui a ouvert les vannes en disant que le Front national était compatible avec la République», a ajouté la première secrétaire du PS. François Hollande s'est montré plus virulent encore sur BFMTV/RMC, estimant que le ministre de la Défense n'avait plus sa place au gouvernement.

09h36: L'UMP embarrassée par les propos de Longuet
A cinq jours du second tour, le ministre de la Défense a déclaré que contrairement à son père, Marine Le Pen était un «interlocuteur» possible, causant l'embarras dans son camp, chargé par Nicolas Sarkozy d'arranger les choses, selon un journaliste d'i-Télé.


Et la majorité s'y est appliquée ce matin, Jean-Pierre Raffarin expliquant que «la déclaration de Gérard Longuet est regrettable sur le fond et inopportune sur la forme», et Valérie Pécresse affirmant que «Marine Le Pen n'est pas plus un interlocuteur que son père».

09h18: Les conseils du matin aux candidats pour le débat: soyez vous-mêmes!
C'est en tout cas le conseil qu'ont donné à leur candidat respectif Ségolène Royal et Alain Juppé ce matin. Invité d'Europe 1, celui-ci, a estimé que Nicolas Sarkozy devait «être lui-même, jouer à fond la carte de la vérité», et affirmé qu'il y avait «fort à faire pour éclairer le projet du candidat socialiste, qui joue le flou». François Hollande qui doit aussi être lui-même, selon la candidate socialiste de la présidentielle 2007: «Cela fait un an qu'il s'y prépare, François Hollande est prêt. Je lui ai donné quelques conseils, mais surtout, de rester lui-même

09h07: Une seule fermeture de centrale prévue dans le quinquennat de Hollande
«La fermeture de Fessenheim est la seule à l'ordre du jour du quinquennat» assure François Hollande dans plusieurs quotidiens régionaux ce mardi, ajoutant qu'il «n'en annoncerai pas d'autre».
 

09h05: Un gros tiers des Français approuve les thèses du Front national, selon un sondage
Près de quatre Français sur dix (37%) se disent d'accord à des degrés divers avec les idées défendues par le Front national, même si une majorité (51% contre 42%) estime que le FN est un danger pour la démocratie, selon un sondage TNS Sofres pour la Matinale de Canal + ce mercredi. Les détails de l'enquête d'opinion par ici.

>> Pas de meetings prévus pour les candidats ce mercredi, toute leur attention se porte au rendez-vous essentiel de l'entre-deux-tours: la débat, qui a lieu ce soir à 21h sur TF1 et France 2.
- Comment va se passer le débat?
- Comment Hollande prépare ce rendez-vous?
- Quelle stratégie pour Sarkozy?

>> Bonjour et bienvenue dans ce live. Pour retrouver l'essentiel de la journée d'hier, c'est par ici.

N. Bg. et E.O.
Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr