Discours de Marine Le Pen en direct: «Nous sommes devenus le centre de gravité de la vie politique»

84 contributions
Publié le 1 mai 2012.

LIVE - L'ex-candidate à la présidentielle réunit traditionnellement ses troupes le jour de la Fête du Travail...

>> Merci d'avoir suivi ce live sur 20 Minutes. A venir, une synthèse de la manifestation politique.


13h08: Fin de la manifestation. La tribune et la place de l'Opéra se vident progressivement.

13h03: C'est Jean-Marie Le Pen et non Marine Le Pen qui a chanté a capella la Marseillaise.
Marine Le Pen lance enfin, "tous au 10 juin", référence aux élections législatives.

13h01: "Ces députés (FN qui seront élus aux législatives ndlr) seront vos soldats, vos défenseurs, vos avocats, grâce à vous " déclare Marne Le Pen.
"Nous sommes enfin de retour chez nous" conclu la présidente FN, avant de lancer "vive la République, vive la France".

12h55: "Je n'accorderai ni confiance ni mandat ni pour l'un ni pour l'autre" "Dimanche je voterai blanc" dit MArine Le Pen. "Et en juin,  je voterai bleu marine pour rendre l'Assemblée nationale au peuple de France". "Nous ne pouvons compter que sur nous-mêmes"
La présidente FN fait plusieurs appels pour les élections législatives de mi-juin prochain.

12h53 : "A titre personnel, je me détournerais de ces mirages" (les deux candidats finalistes à la présidentielle PS et UMP) --> Marine Le Pen explique ici qu'elle votera blanc.

12h50: "J'ai fait mon choix. Chacun fera la sien" dit la candidate, qui dit se battre pour ses partisans "vous êtes des citoyens libres et vous voterez selon votre conscience. Je sais que certains dans un semblant de patriotisme de droite (...) il y a l'illusion d'une droite et d'une gauche."
La foule scande "Sarko, Hollande, c'est pareil"

12h45: Deux candidats mais qui représentent la même chose, le même système pour la candidate, qui continue sur les élections législatives avec "le rassemblement bleu marine". Elle critique la position de l'UMP de voter blanc, voire voter PS plutôt que Front national (appelé " rassemblement bleu marine") dans le cas de triangulaires dans ces élections.

12h42: "Nous n'avons pas de leçon de morale" dit-elle avant de citer des affaires visant des proches du Président et de la gauche
"Ils sont mondialistes et européistes, nous sommes nationaux et patriotique" "ils sont immigrationnistes, pas non" "ils sont contre la supression du droit du sol, nous sommes pour" déclare-t-elle.

12h37: "Il n'y a plus ni droite ni gauche. Le PS et l'UMP sont deux faces d'un même système. Il n'y a qu'un peuple français qui doit reprendre le pouvoir. Nous sommes le parti de la réconcialiation des Français, nous sommes le grand parti du rassemblement national"
"Nous sommes les seuls à défendre la République française" dit-elle, avant d'égrner plusieurs points de son programme présidentiel (dont la proportionnelle)
"Nous n'avons de leçon à recevoir de personne. Et encore mieux de cela même qui ont transformé notre pays en république bananière"

12h33: "Le système UMPS est bien organisé. Il y a inventé l'épiphénomène médiatique assi vite apparu que disparu, je veux parler de Jean-Luc Mélenchon". La frontiste fait huer la foule qui lance "Assassins : communistes"

12h29::" Nous sommes la boussole de la vie politique française" dit la présidente FN qui voit la fin "du système UMPS", qui peut prendre le pouvoir à 30-35% explique-t-elle.
La frontiste fustige tant la faillite de la gauche sur le thème du travail que le quinquennat du Président "qui fait honte" explique-t-elle.

12h25: "En quelques jours, en quelques jours seulement, tout aurait changé?" s'interroge ironiquement l'ancienne candidate. "Tout cela trouverait grâce à leurs yeux, par la grâce électorale, par la magie électorale".
Quel effet cela fait-il de passer d'idiot votant pour Marine Le Pen à Français avec des préoccupations explique l'ancienne candidate, critiquant les appels du pied des candidats finalistes.

12h21: Après la critique des institutions européennes, "là où il n'y a que solidarité avec les banques, pas avec les peuples", l'ancienne candidate passe à l'immigration, revient sur sa proposition de présomption de légitime défense pour les policiers, les services publics en milieu rural..

12h19: "La vraie croissance passe par le protectionnisme" dit la candidate, qui fustige les finalistes à la présidentielle "l'un et l'autre mentait" car ils ont signé le traité de stabilité européenne.

12h16: "Le 6 mai, ce sera un employé de la BCE qui sera élu" ironise l'ancienne candidate, qui fustige tant les candidats finalistes François Hollande et Nicolas Sarkozy que la Banque centrale européenne (BCE). "La BCE ne change pas, elle aggrave" la politique de rigueur pour la frontiste.

12h13: Public visé: "Medef et CGT, UMP et PS, grands partrons du CAC 40" qui n'ont qu'un ennemi commun: nous!" "car nous avons les outils pour nous libérer de notre prison, la vérité et le bon sens"
L'ancienne candidate se félicite d'abord "d'avoir imposé les thèmes de la campagne", "les questions que le peuple veut trancher sont nos questions". Marine Le Pen déclare  "notre victoire est inéluctable" "les années (avant l'arrivée au pouvoir ndlr) se comptent sur les doigts d'une main"

12h10: Marine Le Pen fustige le peuple qui doit "déjouer les manipulations", face à l"élite".
La mission de la présidente du FN: mettre à jour les mensonges "pour retrouver le chemin de la liberté et de la grandeur"

12h07:Fête aussi de l'extraordinaire campagne que nous avons mené. (...) Nous avons touché l'âme des Français. Succès malgré "la grande entreprise de décrédibilisation" "Pas de manipulation chez nous, c'est la grande politique, celle qui ne néglige rien, celle qui vise l'essentiel"

112h05: "Venez fêter la fierté française dans cette grande fête de Jeanne d'Arc et du Travail" débute Marine Le Pen
Fete de la Nation, de la patrie, de tous ceux vivants et disparus. (...)
Fete du Travail, de tous les travailleurs, mais aussi des retraités, des exclus, des jeunes". "L'ombre du mondialisme s'étend sur notre continent"
"Fête aussi des exclus, des paysans, des retraités, (...) aussi des handicapés"

12h03: Fin du discours de Jean-Marie Le Pen, arrivée de Marine Le Pen sous la musique

12h01: Comme au temps de Jeanne, la France est en péril dit Jean-Marie Le Pen. Les causes, selon lui: l'Europe, la faillite de l'armée, l'immigration...
"La Nation est en danger de mort" "Nous avons aujourd'hui le devoir d'espérer", avec le souvenir de JEanne qui doit nous guider"
"Marine n'est pas Jeanne d'Arc, mais elle fait partie de la même lignée" qui défendent la France, explique Jean-Marie Le Pen.

11h58: Jean-Marie Le Pen fait référence à un discours d'André Malraux (qui fut notamment ministre du général de Gaulle) sur Jeanne d'Arc

11h52:Petit historique sur Jeanne d'Arc, la bataille d'Azincourt (1415), les campagnes militaires de la "pucelle"...
"Ceci est l'histoire de la France, ce n'est pas l'histoire des autres". La foule le salue "Jean-Marie!", avant que le leader reprenne son discours

11h48: Arrivée de Jean-Marie Le Pen, sous une marée de drapeaux.
Son discours débute sur la grandeur de la France, son histoire, rappelant l'importance des personnes historiques Louis XIV, Napoléon, ...et Jeanne d'Arc, née il y a 600 ans à Domrémy.

11h43: La tribune se remplit avec l'état-major du Front national. En attendant, le boléro de Ravel, (qui dure 15 minutes) retentit

11h38: Plusieurs milliers de manifestants ont rejoint la place de l'Opéra, où Marine Le Pen doit prononcer son discours.
L'ancienne candidate à la présidentielle doit notamment indiquer une consigne de vote à ses partisans. Le vote blanc ne serait pas impossible, a glissé ce matin, en début de cortège, l'un des membres historiques du FN, Bruno Gollnisch. Ce dernier déplore la possible arrivée, avec une victoire de François Hollande à la présidentielle, des "socialo-communistes verts qui ravagent nos campagnes"

10h53 : dépôt de gerbes devant la statue de Jeanne d'Arc

10h51: l'ambiance semble tendue selon un journaliste du Parisien sur place

Marine Le Pen donnera-t-elle une consigne de vote? Au lendemain du second tour, la patronne du FN, qui a recueilli près de 18% des voix le 22 avril, avait expliqué qu'elle s'exprimerait sur le second tour le 1er mai.

Le 1er mai, c'est la tradition au FN, le parti d'extrême droite réunit ses troupes place de l'Opéra à Paris, pour rendre hommage à Jeanne d'Arc. Jean-Marie Le Pen prendra la parole en premier, et Marine Le Pen conclura le rassemblement.

A suivre en direct sur 20minutes.fr le discours de la présidente du FN

A.-L.B. sur la place de l'Opéra, et M.P.
publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr