Revivez la deuxième journée du procès de Breivik: L'accusé demande la relaxe

10 contributions
Publié le 17 avril 2012.

NORVÈGE - L'accusé devrait s'exprimer au tribunal ce mardi, au deuxième jour de son procès...

La deuxième journée de procès d'Anders Breivik a commencé.  Si vous avez raté le début, vous pouvez lire notre article, par ici.

Lire aussi:
>> Le portrait d'Anders Breivik
>> Le contenu de son manifeste de 1518 pages
>> Le procès, un moment crucial qui permettra de mettre «du sens dans du non-sens»

Ce live est désormais terminé, merci de l'avoir suivi sur 20 Minutes. Retrouvez la synthèse des événements de ce mardi en cliquant ici.

16h: L'audience est terminée pour aujourd'hui.

15h: Breivik raconte sa jeunesse au sein du Parti du progrès
Le Parti du Progrès (FrP) est une formation populiste.


13h:05: Breivik est interrogé par la procureur
Il affirme avoir raconté 200 mensonges à la première équipe de psychiatres qui l'a examiné.

12h40: Le procès reprend

11h30: L'audience est suspendue.
Elle reprendra à 12h30.

11h25: Anders Breivik demande à être acquitté
«J'ai agi en situation d'urgence au nom de mon peuple, de ma culture de mon pays (..) Et je demande donc à être acquitté», a-t-il déclaré.

11h15: Breivik entame la lecture de la dernière page de sa déclaration

10h55: Finir sa vie en prison ou mourir pour son peuple est «le plus grand honneur»affirme Breivik
«Oui, je le referais», a déclaré le meurtrier .«Les attaques du 22 juillet étaient des attaques préventives pour défendre les Norvégiens de souche», a-t-il poursuivi.


10h47: Breivik a déjà parlé 30 minutes
Mais, indique t-il, il n'a lu que six pages sur les treize qu'il a rédigées, indique le correspondant du Monde sur Twitter.

10h35: Breivik affirme qu'il a agi pour éviter une guerre civile

10h30: Anders Breivik commence à témoigner
Sa déclaratioon doit durer 30 minutes, mais il pense qu'elle sera plus longue, comme l'indique une journaliste de LCI sur place, sur Twitter.

10h20: Le tribunal a récusé un juge
Un magistrat non professionnel qui avait préconisé la peine de mort pour Anders Breivik a été révoqué. Thomas Indreboe, a écrit sur une page du réseau social Facebook, après la tuerie qui a fait 77 morts, que «la peine de mort est la seule solution juste dans cette affaire». 
Cette destitution n'est toutefois pas susceptible de conduire à l'annulation de la procédure.

10h: Anders Breivik a effectué, comme la veille, un salut d'extrême droite en arrivant au tribunal


E.O.
Newsletter
La MATINALE

Recevez chaque matin
l'actualité du jour

publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr