Ligue des champions: Milan - Arsenal est à revivre en live comme-à-la-maison (4-0)

2 contributions
Publié le 15 février 2012.

FOOTBALL - En huitième de finale aller de Ligue des champions...

Milan AC - Arsenal 4-0
(Boateng 14e, Robinho 35e et 48e, Ibrahimovic 79e)

94e Milan s'impose 4-0. On a vu un goufffre séparant les deux équipes. On ne voit pas comment Arsenal pourrrait renverser la situation au retrour. Surtout quand on sait que les chances de qualification sont de 100% après une victoire 4-0 à domicile en Ligue des champions. Merci d'avoir suivi ce live. Bonne nuit les ami(e)s. 

93e: Pato mange la balle du 5-0. Neeskens Kebano aurait marqué lui.

90e: Et c'est là que Patrice Evra va voir s'il a encore une bouteille de champagne au frais.

88e: Les deux Manchester reversés en Ligue Europa, Arsenal presque dehors, il ne reste plus que Chelsea pour nous faire croire que la Première League est le meilleur championnat du monde.

85e A part tirer les corners, Arteta était pas loin d'êre un emploi fictif ce soir. Tiens, j'organiserais bien un référendum sur le sujet.

83e: Pato entre en jeu pour remplacer Hoarau. Ah non, c'est Robinho.

81e: Dans la foulée, l'arbrite aurait pu siffler un pénalty en faveur d'Arsenal pour cette faute de Mexès sur Van Persie.

78e  Ibrahimovic transforme. Szczeny était parti du bon côté mais ne parvient pas à dévier le ballon. 4-0. L'affaire est pliée.

77e Pénalty pour Milan. Zlatan trébuche contre le genou de Djourou. Le Suédois va se faire justice lui-même.

73e Je prends les paris. Wenger va dire en conférence de presse que son équipe est jeune et qu'elle sera compétitive pour la Ligue des champions 2018 quand Oxlade-Chamberlain arrivera à mâturité.

70e: Boateng est lui remplacé par Ambrosini. C'est tout de suite moins jeune.

68e: Gibbs est remplacé par la révélation 2012, Oxlade-Chamberlain pour Arsenal.

65e Abbiati vient de nous priver d'un but extraodinaire. Dos au but, Henry dévie un ballon pour Van Persie qui déclenche une reprise de volée presque gagnante.

63e: Comme Thierry Henry ça ne marche, je propose à Arsène Wenger de faire rentrer Ian Wright et Dennis Bergkamp.

61e: Le match d'Arsenal est au football ce soir ce que la candidature d'Hervé Morin est à la politique. Oui, c'est une vanne.

58e: Antonini avait la balle du 4-0 au bout de son pied gauche mais frappe cinq mètres à côté. Vous avez compris est à la rue.

55e: Ca vanne dur sur Twitter où le Arsenal bashing est un sport très pratiqué. "C'est nul Arsenal. Ça l'a toujours été. Telefoot, tu es un fieffé menteur". Je suis bien d'accord avec toi Mathieu Faure.

53e: Sale soirée pour Arsenal. Van Persie met une claque ridicule à Thiago Silva. Moche.

51e: Sans vouloir l'enfoncer, Sagna était aussi à la ramasse sur le but de Robinho.

49e: Roooooooobinho! Le Brésilien profite d'une glissade de Vermeulen et déclenche une frappe qui fait mouche. Comme dirait Patrice Evra: "Bonne nuit les enfants".

48e: On espère juste pour Sagna que Laurent Blanc "Des racines ou des ailes" ou le téléfilm sur "Toussaint Louverture" ce soir.

46e: Il est là! Thierry Henry remplace Theo Walcott. Il a 45 mn pour marquer ce petit but qui pourrait remettre Arsenal dans la course à la qualification.

45+1e: La mi-temps arrive au bon moment pour un Arsenal bien à la rue. Milan mène 2-0 et paraît pouvoir faire mal aux Anglais sur chaque attaque.

45e Oh le gourmand. Boateng bien lancé par Zlatan cherche la lucarne et oublie Robinho dans l'axe. On ne va pas le blâmer, il était à 3,5cm d'un nouveau but de malade.

43e Très bon match de Mexès en défense centrale. Il n'a peut-être pas grand-chose à faire, mais il le fait bien.

41e: Et encore un blessé à Arsenal. Laurent Koscielny va devoir laisser sa place à Djourou.

38e: Bon ça ne serait pas le moment de faire entrer Titi Henry? Perdu pour perdu.

35e Robinho pour le 2-0!!! Ibrahimovic met une danse au grand-père de Sagna. Robinho reprend son centre de la tête. Ca sent pas bon pour les Gunners.

30e Je ne sais pas trop pourquoi mais on dévie sur un débat Gignac alors qu'on regarde un match avec Ibrahimovic et Van Persie comme avant-centre.

26e: Arsène Wenger est tout colère sur son banc de touche. On ne sait pas sur qui sa colère se porte mais Walcott doit être bien placé.

24e: Sinon, je me sens seul comme un attaquant toulousain sous Alain Casanova. Personne pour commenter ce live?

21e: La défense d'Arsenal n'est pas vraiment rassurante ce soir. Il parait pourtant que Koscielny est trés bon en ce moment. Bon, je ne sais plus trop qui m'a dit ça.

18e: Malgré son prénon, Kevin-Prince Boateng préfère Michael Jackson au Kid de Minneapolis.


15e: C'est quand-même pour le Ghana que Boateng ait décidé à 24 ans d'arrêter sa carrière internationale.

14e Ohhhhhhh ce but de Kevin-Prince Boateng!!! Contrôle poitrine et reprise volée dans la foulée. Le Ghanéen confirme qu'il ne plante que des buts de folie.

12e Deux minutes après, Emmanuelson se procure la première occasion de la rencontre.

10e: Il suffit que je parle de l'âge de Seedorf pour que le Néerlandais se blesse. Udy Emmanuelson le remplace. Encore un Néerlandais.

6e: Quelqu'un connaît la date d'expiration de Clarence Seedorf? Ce mec n'a pas d'âge.

3e: De ce que j'arrive à voir, Milan domine et Zlatan persiste dans la queue de cheval. Sans doute une carrière de routier contrariée.

1er: C'est parti. Milan joue en rouge comme Eva Joly.  C'est pas vraiment bon signe.

20h44: Depuis ma petite fenêtre, je crois voir Philippe Mexès titulaire. Du côté d'Arsenal, Van Persie sera épaulé par Ramsey, Arteta (à gauche) et Walcott (à droite).

20h43: Bonne nouvelle, j'ai pu trouver du streaming. Par contre, je live avec François Bayrou dans les oreilles.

20h39: Interrogé sur France 2, Jean-Luc Mélanchon n'a pas tenu à s'exprimer sur ce match.

20H36: Si vous êtes candidat pour pour suivre ce Milan - Arsenal, ce live est fait pour vous. Il me reste juste à trouver un lien streaming puisque la télé est réquisitionnée par mes camarades du service politique. Je ne sais pas trop pourquoi.

Dans ce Milan - Arsenal, il y a plusieurs histoires dans l’histoire. D’abord, évidemment, c’est le dernier match avec les Gunners de Thierry «la légende» Henry avant qu’il ne reparte du côté de New-York. Ensuite, c’est aussi Milan qui doit régler ses comptes avec les clubs anglais et leur malédiction: tous leurs derniers bourreaux dans cette Ligue des champions sont venus de la perfide Albion. Et au milieu de tout ça? Van Persie, Ibrahimovic, Thiago Silva, Kevin-Prince Boateng, Bacary Sagna… Ca donne envie, non?

>> Le marathon des lives finit en apothéose avec cet alléchant Milan-Arsenal. A ne rater sous aucun prétexte.  

B.V. (A.P. pour le live)
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr