Revivez la conférence de presse de Merkel et Sarkozy

23 contributions
Publié le 9 janvier 2012.

CRISE DE LA ZONE EURO - La taxe sur les transactions financières était au coeur de la discussion franco-allemande...


15h30: Juppé réagit ici sur la taxe financière

ELEMENTS CLES DE LA CONFERENCE:
- Efficacité du FESF avec l'aide de la BCE.
- Le sauvetage de la Grèce est primordial.
- La taxe Tobin est une bonne idée pour l'Europe. Taxe sur les transactions ou sur les échanges financiers.
- Côté français, aucune décision concernant la TVA sociale et la taxe Tobin ne sera prise avant le 18 janvier.
- Sur le dossier SeaFrance, NKM et Mariani recontrent demain les représentants des salariés et le liquidateur pour décider de l'avenir de la comapgnie: Scop ou repreneur?

14h10: FIN DE LA CONFERENCE DE PRESSE COMMUNE. Merci de nous avoir suivis.

14h10: Il faut consolider l'euro car c'était le bon choix, confirme Merkel. Il n'y a pas de solution unique.

14h07: Les marchés doivent se remettre à prêter à certains Etats de la zone euro. On ne doit pas remettre de l'angoisse mais on doit être lucide. Nous croyons à l'euro, à l'Europe.

14h06: La Grèce est et restera un cas d'espèce, selon Merkel. La situation est tendue, renchérit Sarkozy. La BCE fera des propositions pour améliorer l'efficacité du FESF. Tout notre travail, c'est de faire baisser les taux d'intérêts. Jamais des chefs d'Etat en Europe n'ont été confrontés à une telle situation.

14h02: Dès demain NKM et Mariani recevront le liquidateur de SeaFrance et les représentants du personel pour décider entre une Scop et un repreneur. Il y aura une solution crédible. Je n'accepterai pas une sorte de fatalité et le gouvernement mettra tout en oeuvre pour qu'il en soit ainsi.

14h00: Question au sujet de la TVA sociale et de SeaFrance: Sarkozy: Aucune décision ne sera prise avant cette rencontre avec les partenaires sociaux. Nos amis allemands ont eux-mêmes utilisé cette arme et c'est incontestablement un exemple. La France doit arrêter de se vider de son sang industriel.

13h58: Merkel: C'est une bonne initiative française. Je peux imaginer une telle taxe dans la zone euro, - une taxe sur les échanges financiers - même si il n'y a pas encore d'accord dans mon gouvernement.

13h57: Je ne prendrai de décision qu'après le 18 janvier et ma rencontre avec les partenaires sociaux.

13h55: Ceux qui nous ont mis dans cette situation doivent participer au redressement de la situation. Si nous ne montrons pas l'exemple, ça ne se fera pas. Nous engagerons un mouvement dans la zone euro pour qu'elle se dote de cette taxe fort opportune. Et le monde suivra.

13h54: Question sur la taxe Tobin: Sarkozy: Après avoir dit pourquoi si lentement, vous trouvez que je vais trop vite. Merkel et moi avons mené un combat pour cette taxe. Il n'y aucune précipitation. Je suis attaché au principe d'une taxe.

13h53: Nos deux pays doivent s'entraider pour sortir de la crise dans laquelle elle se trouve.

13h52: Les priorités: croissance, emploi et compétitivité. Le traité intergouvernemental doit être pris dans les prochains jours et signé le 1er mars 2012. L'Europe doit apprendre à décider plus rapidement.

13h51: Notre analyse est la même: tenir les engagements de réduction de déficit. La France aura un déficit inférieur de 4 milliards aux engagements pris.

13h50: Sarkozy: Je suis venu à Berlin car vous savez le prix que j'attache aux relations en la France et l'Allemagne entre les deux premières économies d'Europe. Il ne peut pas y avoir de divergence.

13h49: Nous voulons soutenir les PME et renforcer la force innovante de l'Europe. Nous allons faire des propositions en ce sens. Nous voulons une Europe forte et compétitive, chacun est prêt à faire le nécessaire au niveau national.

13h48: Nous avons parlé de la consolidation budgétaire. Il faut la croissance économique et l'emploi. La France et l'Allemagne proposent une étude comparative des règles du marché du travail allemand.

13h47: La restructuration de la dette grècque doit être rapidement mise en oeuvre pour débloquer la tranche. Nous voulons que la Grèce reste dans la zone euro. La Grèce doit mettre en oeuvre ses engagements.

13h46: Nous avons demandé à la BCE de nous aider pour ameliorer l'efficacité du FESF. Nous avons parlé du MES également pour accéler sa mise en oeuvre et anticiper sur le versement des différentes tranches.

13h45: Angela Merkel: Un accord sur le pacte fiscal pourra être signé d'ici la fin janvier. Nous avons échangé sur la manière de rendre plus efficace les organes de sauvetage de la zone euro.

13h45: Dès le 30 janvier, le conseil européen se réunira.

13h32: Approche franco-française ou approche européenne, les deux dirigeants doivent annoncer leur entente (ou mésentente) sur le sujet de la taxe Tobin incessament sous peu...

13h25: A quelques minutes du début de la conférence, la question reste entière: Nicolas Sarkozy arrivera-t-il à convaincre Angela Merkel d'accompagner la France dans son souhait d'instauration d'une taxe Tobin?

12h50: Bonjour à tous. Nicolas Sarkozy est arrivé il y a une heure environ. Après un déjeuner de travail débuté il y a 20 minutes, la conférence de presse devrait se tenir à 13h30.

Le président de la République Nicolas Sarkozy se rendait aujourd'hui à Berlin où il y rencontrait la chancelière allemande Angela Merkel. Si l'avenir de la zone euro et le futur traité y ont été discutés pour la première fois en 2012, et depuis le sommet de la dernière chance, par les deux dirigeants, le thème central du jour a été la taxe sur les transactions financières. Le chef de l'Etat français souhaite aller au plus vite avant de prendre une décision européenne, puis mondiale... 

Bertrand de Volontat
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr