A quelques jours de l'Euro, Tony Parker a plus que jamais les JO en tête

2 contributions
Publié le 23 août 2011.

BASKET - Tony Parker compte bien gagner pendant cet Euro une qualification d'office pour les JO...

Pilier historique de l'équipe de France, Tony Parker est déterminé comme jamais au moment d'aborder l'Eurobasket où il voudra réaliser son dernier grand rêve de sportif: gagner son ticket pour les jeux Olympiques.

Le coeur bleu

Champion d'Europe juniors en 2000 avec ses potes Boris Diaw et Ronny Turiaf, le meneur de San Antonio a toujours eu le coeur bleu. Depuis sa première cape en novembre 2000, il n'a raté que deux campagnes, les qualifications à l'Euro-2005 et le Championnat du monde l'année dernière en Turquie.

C'était visiblement pour mieux revenir car depuis le début de la préparation à l'Euro (31 août-18 septembre), que les Bleus terminent sur deux tests face à la Bosnie vendredi et la Belgique samedi, on ne voit que lui.

Un très bon leader

Agressif en attaque, que ce soit en meneur de jeu ou en deuxième arrière lorsque Andrew Albicy est sur le terrain, il assume complètement son rôle de leader. La semaine dernière au tournoi de Londres, il a tourné à 22 points, 2,8 passes et 5 rebonds en 27 minutes et s'est chargé de tous les ballons chauds.

«Tony fait ce qu'il a à faire en prenant le jeu à son compte. C'est notre leader et quand il joue comme ça, il met tout le monde en confiance», souligne Florent Pietrus, vieux compagnon de route de Parker en bleu.

Mais le meneur des Spurs est aussi très actif à l'autre bout du terrain. «Je crois que je n'ai jamais autant défendu en équipe de France. On sait que notre seule chance de gagner est de défendre comme des chiens, ça commence avec moi, tout en haut. Si moi je défends dur, les autres vont suivre.»

«Je suis en plein forme»

Plus que jamais guide des Bleus, Parker déborde d'énergie. «Je n'ai rien fait depuis fin avril, je suis en pleine forme», avance en rigolant le joueur des Spurs qui, à 29 ans et après 104 sélections, n'a plus de temps à perdre.

Forfait de dernière minute pour le Mondial-2006, absent l'an dernier, il n'est pas certain de vivre un jour un Championnat du monde. Il ne veut pas risquer la même mésaventures avec les jeux Olympiques, qui se sont refusés à lui en 2004 et 2008 après des campagnes qualificatives cauchemardesques.

«Les JO, c'est ce qui manque à ma carrière»

«Les JO, c'est ce qui manque à ma carrière, j'ai envie de connaître ça», glisse Parker qui, après avoir tout gagné en NBA - triple champion, All-Star et meilleur joueur de la finale 2007 - veut enfin concrétiser avec les Bleus.

«On sent que pour lui gagner est quelque chose de très important, surtout à ce moment de sa carrière. Il a très très faim», rapporte Joakim Noah, son nouveau coéquipier dont l'arrivée donne du ciment aux ambitions de Parker.

«Je suis motivé chaque année mais plus tu fais de compétitions plus t'as envie que la roue tourne. J'ai envie qu'elle arrive enfin de notre côté», souligne Parker qui, les yeux gourmands, se met à rêver tout haut.

«Notre objectif N.1 est de se qualifier pour les Jeux mais depuis que j'ai commencé en 2001, il y a toujours eu un champion d'Europe différent. Alors j'espère que cette fois ce sera notre tour.»

© 2011 AFP
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr