Louez votre voiture à un particulier

1 contribution
Publié le 21 juin 2011.

TRANSPORTS - Et si vous empruntiez la voiture de votre voisin au lieu d'utiliser celle d'une entreprise de location? Voici l'idée de plusieurs sociétés afin de changer notre rapport à l'automobile en ces temps de crise. Une idée économique et écologique. Explications...

5 millions de ménages n’ont pas de voiture: un véhicule leur coûterait trop cher ou ne servirait pas assez. Mais lorsque nous devons faire des courses, partir en vacances ou nous rendre à un entretien d’embauche, nous voilà parfois bien embêtés! La solution: l’auto-partage qui permet de remplacer 10 voitures personnelles, tout en augmentant la mobilité de chacun. Ce système entraine aussi moins d’embouteillage, moins de voitures fabriquées et plus de places de parking disponibles. Une nouvelle forme de transport solidaire qui prend peu à peu place dans nos vies quotidiennes, grâce notamment à trois sociétés: CityzenCar, Buzzcar qui est membre d’Acteurs du Paris durable et Voiturelib’.

CityzenCar et Buzzcar, Voiturelib’

CityzenCar, Buzzcar et Voiturelib’ sont des plateformes qui permettent de partager une voiture entre particuliers, pour quelques heures ou plusieurs jours. Pour les propriétaires, cela permet de rendre service à sa communauté d’amis, de relations et de voisins et de gagner jusqu’à plusieurs milliers d’euros par an. Pour les locataires, la plateforme permet de louer une voiture à l’intérieur de sa communauté d’amis, de relations et de voisins. Une formule à proximité de son chez-soi, plus conviviale et moins chère qu’une agence de location classique. Les premiers retours sont enthousiastes sur CityzenCar: «Le concept est génial, de plus Guillaume est très sérieux, je le recommande vraiment. Je pense renouveler très prochainement cette location…» affirme Lisa, Bagneux (92), locataire de la Volkswagen Polo de Guillaume.

Combien ça coûte?

Pour les trois plateformes, le système est presque gratuit. Le site Voiturelib’ se rémunère en retenant 30% sur chaque montant de location. L’inscription à CityzenCar est entièrement gratuite mais le locataire doit disposer d’un abonnement. La société propose deux formules : un pass 6 mois à 49 € TTC et un Pass 12 mois à 69 € TTC. Pour le propriétaire, mettre sa voiture en location est complètement gratuit. Chez Buzzcar, le prix de location se calcule sur une base horaire et kilométrique qui varient selon la valeur de la voiture et le lieu où elle est garée. Le prix par heure ne peut jamais dépasser celui à la journée. En moyenne, son coût de location sera d’environ 7€ l’heure et 70€ la journée, assurance et essence incluses. Les conducteurs occasionnels peuvent ainsi économiser 300€ par mois. Le calcul est simple: une visite client de 2h½ toutes les deux semaines coûtera 16€ au conducteur. Une fois l’assurance, l’essence et la commission Buzzcar déduites, le propriétaire récupère plus de la moitié de la somme soit 35€ la journée. Buzzcar estime ainsi qu’un propriétaire pourrait gagner entre 200 et 500€ par an grâce à un seul loueur régulier.

Comment ça marche?

A chaque fois, il s’agit de plateformes internet. Cependant, le service Buzzcar est disponible non seulement via une plateforme web communautaire, mais également via une application smartphone (déjà accessible aux nombreux utilisateurs d’iPhone et bientôt aux utilisateurs Androïd). Chaque membre dispose d’un profil et chaque annonce de voiture est vérifiée et modérée. Vous décidez avec qui, à quel prix (rien n’est imposé) et quand vous désirez louer une voiture. Vos coordonnées personnelles restent toujours confidentielles et transmises uniquement à votre initiative. Les sites permettent d’organiser la location avec un formulaire en ligne de demande de location (réservation, annulation…).

Les sociétés proposent un contrat type pour la location de voitures entre particuliers où les responsabilités de chacun sont explicitées. Elles apportent une assurance tous risques pendant la durée de la location. Afin de passer à l’acte, vous pouvez utiliser la méthode traditionnelle : le propriétaire et le locataire se retrouvent à la voiture pour l’échange de clés et l’état des lieux. CityzenCar sort du lot et propose également une méthode avancée, sans échange de clés: le propriétaire n’a pas à être présent. Cette prouesse est réservée aux véhicules équipés de la CityzenBox. Le locataire ouvre la voiture avec son téléphone portable (sans restriction sur le type de téléphone, le service n’est pas réservé aux smartphones). Seul le locataire peut ouvrir la voiture, et uniquement pendant la plage de sa réservation.

Et après?

Les sites permettent d’apporter des commentaires à la fin d’une location, concernant les utilisateurs de l’auto-partage. En plus pour CityzenCar, un jeu d’étiquettes permet de récompenser les comportements très positifs (nettoyer la voiture, faire le plein…) et de sanctionner les comportements négatifs (retards chroniques, salir la voiture, la laisser à sec de carburant…).

L'éco-conduite en sept étapes


 

Alexia Decarme
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr