Comment se protéger des ondes électromagnétiques?

19 contributions
Publié le 1 juin 2011.

SANTE - Le 18 mai, l'émission Hors-série, diffusée sur France 3, était consacrée à l'impact des ondes électromagnétiques sur notre santé. Voici quelques conseils pour vous préserver au quotidien...

D’emblée on s’offre un portable avec un DAS (débit d'absorption spécifique) ultra bas, soit inférieur à 0,7 watt par kilo sachant que les téléphones vendus en France ne peuvent dépasser 2 W/kg et que certains modèles descendent désormais à 0,3 W/kg. Indiqué sur la fiche technique du mobile, ce chiffre correspond à la puissance du rayonnement absorbé localement par le corps humain.

Au quotidien, o
n prend ses distances avec notre joujou préféré. Quand on éloigne un téléphone portable de 10cm, on ne reçoit plus qu'un quart des ondes ! En balade, on place le mobile dans notre sac, plutôt que dans nos poches. La nuit, on l’éloigne d’au moins 50cm si l’on s’en sert comme réveil. Et, on n’hésite plus : on téléphone avec un kit main libre. Et on évite au maximum de laisser ses enfants téléphoner un téléphone portable.

On évite également les ondes les plus fortes : on attend par exemple que notre interlocuteur ait décroché pour coller l’appareil à notre oreille. C’est en effet quand le mobile essaie de se connecter au réseau que les ondes sont les plus fortes. Enfin, plus on s’éloigne des antennes relais, plus les ondes du téléphone sont puissantes pour les atteindre. C'est pourquoi il est conseillé de téléphoner de préférence quand les « barrettes » présentes sur le portable (et qui symbolisent l'accès au réseau) sont toutes présentes. Enfin, en voiture, on met sur off, même à l’arrêt : les ondes électromagnétiques sont deux fois plus élevées à l'intérieur d’un habitacle en métal.

En ce qui concerne les antennes-relais installées près de votre logement, les choses se corsent. « Un arrêt daté du 7 avril 2005 qui décrète qu’une antenne relais ne peut être implantée que si les propriétaires de l’immeuble l’acceptent à l’unanimité, précise le Dr Patrice Halimi. En clair, les locataires d’appartements privés ou d’HLM n’ont pas leur mot à dire, seuls les propriétaires ont la possibilité de refuser l’implantation d’antennes sur leur toit. » Pour le médecin, il faut donc ouvrir un débat public et instaurer une cartographie du bain d’ondes que les gens subissent.

Pour limiter les ondes Wi-Fi, travaillez avec votre ordinateur posé sur une table et non sur vos genoux. Installez votre box ADSL à l’écart des endroits les plus fréquentés et n’activez la liaison Wi-Fi que lorsque c’est nécessaire (si votre ordinateur est allumé, il cherchera le Wi-Fi et émettra des ondes). Vous pouvez également éteindre votre box la nuit. Le top : utiliser une liaison filaire.

Découvrez comment recycler vos médicaments périmés sur NEOPLANETE

Fabienne Broucaret et Delphine Rabasté
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr