Quelle collection automne-hiver réserve Marc Lièvremont?

4 contributions
Publié le 26 octobre 2010.

RUGBY - Le sélectionneur du XV de France donne mercredi son groupe de 30 pour la tournée de novembre...

Après un été pourri avec deux gifles ramassées en Afrique du Sud et en Argentine, le XV de France prend ses quartiers d'automne pour les trois test-matchs de novembre contre les Fidji, l'Argentine et l'Australie. Marc Lièvremont va choisir mercredi un groupe de 30 joueurs pour ces échéances. Pas de révolution majeure à attendre mais le patron des Bleus et le comité de sélection réservent quelques bonnes et mauvaises surprises pour certains.

 Bastareaud écarté?

 La rumeur parcourt le monde du rugby français depuis quelques jours. Revenu en grâce lors du dernier Tournoi des VI Nations, le Parisien ne serait plus dans les petits papiers du sélectionneur. Dans son édition de lundi, Midi Olympique rapporte une discussion musclée entre le joueur et Marc Liévremont. Leur diffèrent remonte à juin dernier quand Mathieu Bastareaud s'est présenté hors de forme avant le départ pour l'Afrique du Sud avant de déclarer forfait par la suite. Depuis, ses prestations avec le Stade Français ne plaident pas en sa faveur. Pessimiste sur ses chances de figurer dans le groupe, Bastareaud a un peu pris pour lui cette sortie de son sélectionneur: «Il y a quatre ou cinq joueurs qui ont du talent mais dont je vais me passer parce que c'est l'avant-dernière échéance pour leur expliquer qu'ils doivent être plus performants».

Quel autre ouvreur avec Trinh-Duc?

Etincellant avec Monptellier, François Trinh-Duc a pris de l'avance sur la concurrence au poste de numéro 10. Derrière lui, ils sont trois à postuler pour offrir une alternative à l'Héraultais. Le comité de sélection a le choix entre l'expérience d'un David Skrela convainquant ces dernières semaines avec Toulouse et la puissance de frappe de Damien Traille. Le Biarrot veut s'installer au poste d'ouvreur où il a déjà brillé par intermittence avec les Bleus. Jonathan Wisniewski rêve aussi en bleu. Buteur fiable, le Racingmen se définit lui-même comme un ouvreur classique. Un profil intéressant et qui offre une alternative à un Trinh-Duc plus animateur. Quant à Lionel Beauxis, il part de loin. Depuis plusieurs mois, l'ouvreur du Stade Français, titulaire lors du dernier Mondial, n'est plus dans les petits papiers du sélectionneur et les prestations de ses concurrents directs ne lui laissent que très peu d'ouvertures.

Avec quels petits nouveaux?

Wisniewski n'est pas le seul à espérer. Au poste de centre, le Bayonnais Lionel Mazars peut profiter de la mise à l'écart de Bastareaud et du début de saison mitigé de Florian Fritz et Maxime Mermoz. La surprise du chef pourrait bien venir de Yannick Forestier (Castres) ou Jérôme Schuster (Perpignan) en concurrence pour remplacer Fabien Barcella, blessé pour plusieurs mois.  

A.P.
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
1 Toulon 32 11m
2 Montpellier 32 11m
3 Clermont 31 11m
4 Toulouse 31 11m
5 Stade Français 31 11m
6 Perpignan 28 11m
7 Grenoble 28 11m
8 Brive 27 11m
9 Racing-Métro 92 27 11m
10 Castres 27 11m

Classement complet

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr