Paul le poulpe, la star du Mondial 2010, est mort

67 contributions
Publié le 26 octobre 2010.

DISPARITION - L'aquarium qui avait recueilli l'animal capable de deviner le résultat des matchs de foot a annoncé la triste nouvelle...

Paul le poulpe est mort, selon l'aquarium qui l'hébergeait. Le céphalopode medium, héros du dernier Mondial de foot pour ses prédictions sportives est décédé dans la nuit de lundi à  mardi, avant ses 3 ans. Paul est mort «de mort naturelle», selon la porte-parole de l'aquarium d'Oberhausen, contactée par 20minutes.fr. Pour l'heure, le devin est toujours dans la chambre froide de l'établissement, dans l'attente de son incinération.

«Même s’il était déjà relativement âgé et qu’on sait qu’un poulpe ne vit pas très vieux, les gens sont très tristes à Oberhausen», a raconté Stefan Porwoll, le général manager de l'aquarium. Les cendres de Paul seront ensuite placées dans une urne, et seront conservée à Oberhausen, a indiqué l'aquarium à 20minutes.fr.

Déjà un successeur

Un responsable de l'aquarium indique qu'un monument va être érigé à la gloire du héros local. Ce mémorial hébergera l'urne, les boîtes que Paul utilisait pour ses prédictions. «Des images des moments les plus beaux et les plus émouvants» y seront également visibles, selon Stefan Porwoll. «C'est inhabituel pour un animal marin, a reconnu le responsable mais Paul était aussi quelqu'un d’extraordinaire.» «Nous déciderons peut-être de lui accorder une petite tombe dans l'enceinte de nos jardins, et lui dédierons peut-être un modeste monument permanent», a également évoqué la direction de l'aquarium dans un communiqué.

L'établissement a déjà trouvé le sucesseur de Paul. Le jeune poulpe s'appelle également Paul, et devait bénéficier d'une formation par son glorieux aîné dans les jours qui viennent. Arraché à la vie aquatique avant même d'avoir atteint l'espérance de vie moyenne de ses congénères, ce dernier n'aura pas eu le temps de lui enseigner ses secrets divinatoires.

Star planétaire

Paul a vu le jour en 2008 à Weymouth, en Angleterre, mais l'Allemagne était son pays d'adoption. C'est lors de l'Euro 2008 que l'animal avait fait étalage de ses dons mediumniques pour la première fois. Encore jeune, et maîtrisant mal son pouvoir divinatoire, le poulpe avait commis quelques erreurs. La gloire est arrivée deux ans plus tard, pendant la Coupe du Monde 2010.

Pendant le Mondial sud-africain, Paul réalise un sans faute et acquiert le statut de star planétaire. Les médias du monde entier retransmettent ses prédictions et le céphalopode devient un mème. Un temps menacé dans son propre pays, après la défaite de l'Allemagne dans la compétition, l'oracle aura finalement la vie sauve. L'Espagne, championne du monde, prendra fait et cause pour Paul, qui sera même fait citoyen d'honneur d'une ville en Galice.

Déjà mort?

Une soigneuse du nom de Verena Bartsch a revendiqué la maternité de Paul. Selon elle, le poulpe n'est pas celui de l'Euro 2008, mais a été capturé en avril dans la méditerrannée et n'est arrivé en Allemagne qu'en juin 2010. «Il avait au maximum quatre semaines et ne mesurait pas plus de 10 centimètres», raconte-t-elle dans le Bild. Une version démentie par l'aquarium d'Oberhausen.

«C’est vrai que nous avons reçu un poulpe de Coburg, mais il n’est resté que quelques jours ici, ensuite nous l’avons donné au Sea Life de Speyer qui en avait besoin d’un», explique Olivier Walenciak, le superviseur d’Oberhausen. L'établissement a réalisé de jolis bénéfices grâce à l'ami Paul et ses peluches, vêtements, et autres applications pour téléphone mobile. Les responsables ont déjà annoncé la sortie prochaine d'un DVD retraçant la vie du défunt.

Julien Ménielle, avec Oriane Raffin
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr