« C'est un vrai cauchemar, j'espère qu'on va se réveiller »

0 contributions
Publié le 26 octobre 2010.

Un peu d'air frais dans un début d'exercice irrespirable ? Ce soir, l'Hermine de Nantes, lanterne rouge de Pro B, sera à Challans (10e en Nationale 1) pour le compte des 32es de finale de la Coupe de France. Le capitaine nantais Olivier Bardet compte sur ce match pour retrouver la confiance qui a déserté son groupe depuis le début de la saison...
A quoi peut servir ce match

de Coupe de France

contre Challans ?
Déjà, on s'attend à une rencontre très difficile. Challans est une bonne équipe. On a perdu contre eux cet été en match de préparation (89-78). J'espère qu'on va gagner pour retrouver de la confiance et pour aller, le week-end prochain, à Aix-Maurienne plus sereins.
C'est un cauchemar que vit l'Hermine en ce moment...
On n'a aucune victoire avec deux défaites de plus de 20 points d'écart. Cela ne peut pas être pire. C'est un vrai cauchemar. J'espère qu'on va vite se réveiller et qu'on va passer dans une phase de rêve très vite avec des victoires et un public présent... Après, l'objectif a toujours été le maintien. On a tendance à l'oublier. C'est largement faisable et on va le faire !

Comment vit-on cela au quotidien ?
Mal. Le vendredi soir, après avoir pris 20 points, on ne rentre pas à la maison en se disant : « C'est cool, c'est le week-end, on a deux jours de repos ! » On ne s'endort pas avant 4 ou 5 h du matin. On refait le match dans sa tête. J'ai la chance d'avoir une fille qui me permet d'oublier le basket, mais dès qu'on a un moment de repos il y a toujours ces images qui reviennent. C'est une pris de tête permanente. C'est mon pire début de saison avec l'Hermine mais attention on ne va pas non plus aller se pendre...recueilli par D. P.

Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr