Coupe de la Ligue: Les doublures sortent du chapeau

0 contributions
Publié le 26 octobre 2010.

FOOT - Comme à chaque tour, plusieurs gardiens remplaçants prendront la place du titulaire lors des 8es de finale, mardi et mercredi...

S’il cherche encore des VRP pour défendre le bien fondé de sa Coupe, Frédéric Thiriez devrait faire appel à eux. Dans le monde pro, les gardiens remplaçants sont encore les meilleurs avocats d’une compétition qu’ils accueillent comme l’unique occasion de briller dans la saison. Même si toutes les doublures n’y ont pas droit, la plupart d’entre elles prennent traditionnellement la place du titulaire, le temps de ces matchs à élimination.

Un spécialiste nommé Vercoutre

Dans le genre, il y a deux types de suppléants. Les jeunes, pour qui la Coupe de la Ligue est l’occasion de se faire un nom. Et les vétérans en fin de parcours, appelés à prendre le relais d’un titulaire usé par l’accumulation des rencontres. Stéphane Cassard, qui gardera le but de Boulogne-sur-Mer à la place de Florian Bague, mardi soir, est de ceux là. «Moi, je ne joue pas ma saison là-dessus. De toute façon, ma carrière est derrière moi. Mais c’est du bonus. Ça permet de garder des joueurs sous pression pour qu’ils restent performants tous les jours. Aujourd’hui, il est rare de voir un gardien jouer toutes les rencontres.» Depuis ses années strasbourgeoises, le portier boulonnais connaît bien le jeu du roulement. En 2005, il avait laissé sa place à Vercoutre en finale, quand les Alsaciens avaient soulevé le trophée.

Cinq ans plus tard, Vercoutre est toujours remplaçant, avec son club (Lyon). Et toujours préposé aux matchs de cette compétition. Vainqueur à deux reprises de l’épreuve, le suppléant de Lloris a fait l’essentiel de sa carrière sur ces matchs du milieu de semaine. «C'est récurrent tous les ans, donc je ne suis pas étonné. Et puis, vu les matchs qu'enchaîne Hugo, c'est normal qu'il puisse souffler.

Perquis, Andrade, Pionnier

Pour Frédéric Petereyns, l’entraîneur des gardiens de Caen (opposé à Lille mercredi soir), il est capital de donner sa chance au remplaçant de temps en temps: «Chez nous, c’est établi dès le départ. Perquis joue en Coupe et Thébaux en championnat. Du coup, on sent chez lui la volonté de faire un grand match. Ça s’est indéniable.»

Au tour précédent, le procédé n’a pourtant pas vraiment porté chance à ceux qui l’ont testé. Sur sept équipes, seules deux (Boulogne et Caen) sont toujours en lice pour une place au Stade de France. En 8es, l’entrée des cadors de L1 permettra donc à Vercoutre, mais aussi Andrade (Marseille) et Pionnier (Montpellier) de jouer leur premier match de la saison. Une attraction pas inutile pour donner un peu de piment à cette compétition.

Romain Scotto
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
1 Nantes 0 0m
2 Saint-Etienne 0 0m
3 Montpellier 0 0m
4 Caen 0 0m
5 PSG 0 0m

Classement complet

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr