Satine Phoenix: «Oui, des actrices porno qui jouent à Donjons et Dragons, ça existe»

16 contributions
Publié le 25 juillet 2010.

INTERVIEW - Rencontre avec une des protagonistes de la web série «I hit it with my axe»...

De notre envoyé spécial au Comic-Con

Quel est le concept de «I hit it with my axe»? (approximativement, avec un sous entendu sexuel, «J'me tape ça avec une hache)

Nous sommes cinq copines, Kimberly Kane, Mandy Morbid,Connie, Frankie et moi, qui jouons à Donjons et Dragons une fois par semaine, avec le maître de jeu Zack Sabbath. Le magazine Escapiste (jeu vidéo et culture numérique) a décidé de filmer ces parties et d'en faire une web série, avec des épisodes hebdomadaires d'une dizaine de minutes.

Et donc des actrices porno...

Oui, mais pas que. Disons qu'on vient toutes du monde de la culture alternative. J'ai pris ma retraite du porno. Je m'occupe du site web Sex, Food and Comic Books et travaille comme illustratrice. D'autres sont toujours actives dans le X. Une du groupe est une strip-teaseuse, une autre coiffeuse/styliste. On ne s'est pas mis à D&D pour la série: j'y joue depuis que j'ai 15 ans, et je m'occupe souvent de dessiner les cartes. Et que ça soit clair, dans I hit it with my axe, on garde nos habits et on ne se tripote pas. Actrice porno, ce n'est qu'un job. Pour certaines, une facilité, pour d'autres une forme d'expression artistique. Mais quand on rentre à la maison, on a une vie normale.

Ça vous agace que la première réaction soit «quoi, des filles sexy qui jouent à D&D!?»

Un peu. Oui, une fille qui joue à D&D, ça existe, et c'est ce qui me plait dans le concept de la série: tordre le cou aux préjugés. On peut être une fille et aimer les dragons, la fantasy ou les jeux vidéos, tout en étant sexy, bien dans sa peau et sociale

«Geekette», vous le revendiquez?

Totalement. Etre geek, c'est juste être passionné. Ce qui compte, c'est de rester ouvert. Ma meilleure copine ne comprend pas comment je peux m'éclater à passer une nuit à jouer à D&D, ça ne m'empêche pas de l'aimer à la mort et vice-versa. Mais une soirée de D&D, c'est participer à une aventure et aussi parfois l'occasion d'en apprendre un peu sur la nature humaine. On révèle beaucoup sur soi dans un jeu de «rôles» où l'on peut être qui on veut et faire ce qui nous plaît.

Vous jouez quelle personnage?

Une elfe rebelle. Je suis globalement plutôt une gentille mais des filles du groupe préfèrent piller et brûler. On joue à une création originale de Zac, un mélange de AD&D et de 3rd Edition.

Vous êtes une gameuse également?

Oui, j'ai encore un Atari 6.000 à la maison. J'ai passé plus de 100 heures sur Dragon Age: Origins ou World of Warcraft. Parfois on joue ensemble, avec mon fiancé.

Vos fans au Comic-Con sont surtout de sexe masculin, non?

Oui, c'est normal. Mais il y a aussi un sacré paquet de filles. En général elles nous remercient, certaines n'assument pas complètement leur côté geek. Si on peut les aider à faire leur coming-out, c'est chouette. Et puis être reconnue ici ou dans la rue pour autre chose que le porno, ça fait du bien.

Propos recueillis par Philippe Berry

 

publicité
publicité
publicité

Top 5 des vidéos partagées
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr