Suivez en direct la journée de grève nationale en France

Publié le 27 mai 2010.

SOCIETE - La réforme des retraites passe son premier test dans la rue...

>> Ce live est désormais terminé. Retrouvez la synthèse de la journée ici

19h15: 395.000 manifestants en France selon le ministère de l'Intérieur

18h41: A Lille, entre 7.000 et 12.000 manifestants
A Lille, on a comptabilisé 8000 manifestants dans les rues de Lille (selon 20 Minutes, 7 à 12.000 selon la police et les organisateurs) avec la présence de Martine Aubry. «Il y a beaucoup de gens aujourd'hui dans la rue parce que les Français disent tout simplement ce qu'ils ont sur le coeur. Ce n'est plus possible autant d'inégalités, autant de difficultés», a déclaré la patronne du PS, également maire de Lille. A noter que pour la première fois, les jeunes socialistes, communistes et Verts ont défilé sous une seule et même banderole.

18h21: Selon la CGT, il y aurait eu 1 million de manifestants dans toute la France

18h20: Selon Luc Chatel, la «faible mobilisation vient valider la méthode du gouvernement»

16h40: 10% des vols annulés à Nice
A l'aéroport Nice Côte d'Azur, 10 % des vols sont annulés à cause de la grève suivie par la Direction générale de l'aviation civile (DGAC) de Paris et d'Aix-en-Provence, selon la direction de la communication. A Nice, plus de 10 % des vols accusent un retard supérieur à 15 minutes.

16h29: 22.000 participants à la manifestation parisienne selon la police, 90.000 selon la CGT

16h27: A Nice, ils étaient 5 000 selon la police, le double selon les syndicats
Au départ de la place Masséna dès 10h. Parmi eux, des salariés du public et du privé: «hospitaliers, pompiers, enseignants, hôteliers, cafetiers-restaurateurs, financiers, agents des collectivités locales, employés de l'aéroport, des pompes funèbres...» selon Didier Turini, représentant CGT.

Ni bus ni tram: les transports en commun niçois sont au point mort. Côté SNCF, seul un tiers des TER circule sur l'axe Les Arcs-Vintimille, très emprunté.

15h51: A Strasbourg, entre 8.000 et 10.000 manifestants pour les organisateurs et 2.800 pour la police
Plusieurs milliers de personnes sont parties à 14h30 de la place de Lattre de Tassigny. Selon les syndicats ils seraient entre 8.000 et 10.000 manifestants. La police estiment qu'ils sont 2.800.

15h24: Selon la SNCF, il y aurait 23,2% de gréviste
La CGT, elle, parle de 28%

14h52: 28% de grévistes à la SNCF selon la CGT
La direction n'a pas encore donné de chiffre en début d'après-midi. Lors de la précédente journée nationale d'action interprofessionnelle, le 23 mars, la direction avait recensé 28,3% de grévistes et la CGT 32,45%.

14h29: Plusieurs milliers de manifestants ont commencé à défiler à Paris, sous la pluie
Le cortège, emmené par les leaders des six centrales syndicales, est parti sous une puie battante vers 14h20 de la place Denfert-Rochereau pour rallier celle de la Bastille, derrière une banderole de tête portant l'inscription «Ensemble agissons pour l'emploi, les salaires, les conditions de travail et les retraites».

14h13: «On va certainement atteindre ou dépasser le million de manifestants en France»
Le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, a estimé jeudi, au départ de la manifestation à Paris, qu'«on va certainement atteindre ou dépasser le million de manifestants en France».

13h56: 21,5% de grévistes à France Telecom
La direction de France Télécom a indiqué avoir recensé ce jeudi à la mi-journée quelque 21,5% de grévistes dans le groupe aux 100.000 salariés, à l'occasion de la journée d'action interprofessionnelle. Lors de la précédente journée interprofessionnelle, le 23 mars, la direction avait compté 17,5% de grévistes au même stade de la journée.

13h54: Forte mobilisation à Marseille
Entre 12.000 personnes, selon la police, et 80.000, selon les syndicats, ont défilé ce jeudi matin dans les rues de Marseille pour défendre leurs retraites à l'appel de plusieurs syndicats. Cette mobilisation est la plus importante à Marseille depuis les manifestations de janvier et mars 2009 contre la crise, selon les chiffres communiqués lors des derniers rassemblements. Entre 25.000 (police) et 300.000 personnes (syndicats) étaient alors descendues dans la rue.

13h45: Dans les cortèges, la mobilisation est similaire à celle du 23 mars
Les tout premiers chiffres montraient une participation aux cortèges du même ordre que lors de la dernière mobilisation du 23 mars (800.000 manifestants selon la CGT, 380.000 selon la police). D'après les premiers chiffres disponibles, la participation a été un peu plus importante dans certaines villes que le 23 mars, comme à Rouen (entre 12.000 et 23.000 selon les sources, entre 10.500 et 15.000 le 23 mars), au Havre et à Saint-Nazaire. Elle a été sensiblement identique comme à Nantes (de 9.000 à 25.000), Nice (de 5.000 à 7.000), Toulon (de 4.500 à 10.000 personnes, pour de 4.300 à 5.000 le 23 mars), moins importante dans d'autres comme au Mans (entre 5.000 et 15.000 au lieu de 7.000 à 30.000) ou à Tours.

13h40: Des chiffres de mobilisation en baisse dans la Fonction publique d'Etat
Concernant l’Education nationale, y compris les agents administratifs, le taux de participation est ce jeudi de 13,3% (20% le 23 mars), a indiqué le ministère de la Fonction publique. Au sein du ministère du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique, le taux est de 22,5% (26,5% le 23 mars) et au sein du ministère du Budget, des Comptes publics et de la Réforme de l’Etat, le taux est de 24,6% (37,5% le 23 mars), a ajouté le ministère.

13h35: 9% de grévistes à la RATP
La direction de la RATP a indiqué ce jeudi avoir recensé 9% de grévistes dans la matinée, alors qu'un seul syndicat, la CGT, avait déposé un préavis de grève dans le cadre de la journée interprofessionnelle d'action pour les retraites. Là encore, c'est moins que lors du 23 mars dernier, mouvement durant lequel la compagnie ferroviaire avait comptabilisé 14% de grévistes, avec quatre syndicats de la régie autonome des transports parisiens (CGT, Sud, Indépendants et Unsa) engagés dans cette journée.

13h27: Plus que 30% de grévistes parmi les enseignants du secondaire selon les syndicats
Après avoir annoncé 40% de grévistes parmi les enseignants des collèges et lycées un peu plus tôt, le Snes-FSU a revu son chiffre à la baisse. «Un enseignant sur trois (est) en grève dans le second degré», a indiqué le principal syndicat du second degré.

13h25: 11,6% de grévistes dans la Fonction publique d'Etat
Quelque 11,6% des agents de la Fonction publique d'Etat étaient en grève ce jeudi à la mi-journée, ainsi que 7,5% des agents de la Fonction publique territoriale et 8,24% des agents hospitaliers, a annoncé le ministère de la Fonction publique.
Le 23 mars dernier, date de la dernière journée interprofessionnelle, la mobilisation avait atteint un niveau supérieur à la mi-journée: 17,4% des agents de la Fonction publique d'Etat étaient en grève, ainsi que 9,1% des fonctionnaires territoriaux et 9% des agents de l'hospitalière.

12h48: Fin de manifestation à Lyon
Les cortèges commencent à arriver à leur destination finale à Lyon. Il y aurait eu 8.000 manifestants selon la police et 16.000 selon les syndicats. Si cette mobilisation est moins importante que le 23 mars dernier (9.000 manifestants selon la police), les syndicats, interrogés par 20minutes.fr, s'estimaient tout de même «très contents».

12h04: 40% de grévistes parmi les enseignants du secondaire?
C'est ce qu'indique le Snes-FSU, principal syndicat du second degré. «Il s'agit d'un chiffre identique à la dernière mobilisation», celle du 23 mars, selon la co-secrétaire générale Frédérique Rolet. Un chiffre en tout cas bien plus élevé que les 12,29% relevé par le ministère de l'Education nationale ce jeudi matin.

11h57: 12,80% de grévistes à la Poste
Quelque 12,80% de postiers étaient en grève ce jeudi à la Poste dans le cadre de la journée de grèves et de manifestations pour défendre l'emploi et les retraites, selon la direction. C'est un peu plus que le 23 mars, dernière journée de mobilisation durant laquelle 11,45% du personnel de La Poste étaient en grève dans la matinée.

11h53: La CFTC veut «un financement solidaire et équitable»
«Rien encore de précis» n'a été décidé sur la question des financements nouveaux pour des retraites, a déploré le président de la CFTC, Jacques Voisin, ce jeudi matin, à l'issue d'une réunion au ministère du Travail. «Le question essentielle, pour nous, c'est le financement. Nous voulons un financement solidaire, un financement équitable».

11h13: La gauche «joue gros» ce jeudi selon Jean-Luc Mélenchon
«C'est vrai que ce jeudi on joue gros et que pour ma part, comme les autres responsables politiques de la gauche, j'appelle à aller à la manifestation, à se grouper derrière les syndicats», a déclaré le leader du Parti de Gauche sur LCI. «On fait comme si la retraite à 60 ans était une trouvaille idéologique de la gauche alors qu'en réalité c'est l'abrogation de la retraite à 60 ans qui est un objectif idéologique de la droite, qui est de mettre à genoux les salariés».

11h08: Pour l'Unsa, les négociations sur les retraites «n'avancent pas»
«On a voulu traiter cela par une gentille négociation, comme sur la pénibilité» et «on s'aperçoit que cela n'avance pas et qu'il faut des mesures très coercitives pour faire avancer» l'emploi des seniors, a indiqué Alain Olive, le secrétaire général de l'Union nationale des syndicats autonomes (Unsa), sur BFM radio.

11h02: La réforme des retraites sera «juste», «équitable» et «équilibrée» selon François Baroin
Pour le ministre du budget, interrogé sur I-Télé, elle est nécessaire car le problème est démographique. Il s'agit donc d'une «réforme juste, équitable, équilibrée, qui préserve l'essentiel, c'est-à-dire le système par répartition».

10h57: Une faible mobilisation dans l'enseignement?
D'après les derniers chiffres donnés par le ministère de l'Education nationale, le taux de participation à la grève est encore assez faible dans l'enseignement: 15,99% pour les enseignants du premier degré, 12,27% dans le second degré contre 29,8 % de grévistes dans les écoles et 14,89 % dans les collèges et lycées le 20 mars dernier.

10h41: Environ 30% de vols annulés à Orly, 10% à Roissy
Les contrôleurs aériens sont également en grève ce jeudi dans le cadre de la journée d'action interprofessionnelle. Environ 30% des vols ont ainsi été annulés ce jeudi matin à l'aéroport d'Orly et 10% à Roissy, sur la tranche 7h-13h.

>> Le point sur le trafic aérien, c'est par ici

10h18: Une «journée très importante» pour Marie-George Buffet
«Je crois qu'il faut que ceux et celles qui veulent maintenir le droit à la retraite à 60 ans manifestent ce jeudi, le disent très fortement», a déclaré la secrétaire nationale du PCF sur Radio Classique ce jeudi matin.

«Le gouvernement propose une réforme régressive, nous avons des jours et des semaines pour agir, pour se mobiliser», a ajouté Marie-George Buffet, soulignant que le projet de réforme «n'arrivera à l'Assemblée nationale que le 7 septembre (en séance publique) et qu'y compris pendant le débat sur cette loi la mobilisation pourra continuer».

10h08: 16,33% de grévistes dans le premier degré de l'Eduction nationale
Ce serait donc moitié moins que leur du dernier mouvement du 20 mars si l'on en croit le chiffre donné ce jeudi matin par le ministre de l'Education nationale Luc Chatel sur RMC.

Rappelant que les grévistes devaient se faire connaître à l'avance, le ministre a déclaré: «Je sais que ce jeudi dans le premier degré, il y aura 16,33% d'enseignants grévistes».

9h24: Côté transports, ça roule...
Dans les trains et les métros, peu de perturbations sont à relever, aussi bien en Ile-de-France que dans le reste du pays.

Sur le réseau des Transports en commun lyonnais par exemple, la grève a ainsi peu d'impact. Le trafic est assuré à 94%. Seules les lignes A et B du métro circulent plus difficilement que d'habitude. Mais le reste roule normalement.

9h09: La mobilisation du 23 mars égalée?
C'est ce que souhaite en tout cas Bernard Thibault. 800.000 personnes étaient descendues dans la rue (350.000 selon la police), selon le secrétaire général de la CGT.

«Tout le monde est concerné», a-t-il insisté.

8h58: Bernard Thibault appelle à «la résistance»
Ce jeudi sera une très grosse journée de protestation contre la réforme des retraites, annoncé le secrétaire général de la CGT sur Europe 1.

«Je pense que le gouvernement se dit que peut-être que les salariés français vont comprendre qu'on sacrifie leurs droits sociaux. Moi j'appelle à la résistance face à cette volonté politique», a ajouté Bernard Thibault.

Déçus par le sommet social du 10 mai dernier, les syndicats CGT, CFDT, CFTC, FSU, Unsa et Solidaires ont prévu pour ce jeudi une grande journée de grèves et de manifestations pour défendre l'emploi et les retraites.

>> Une journée de mobilisation nationale à suivre ci-dessus en temps réel sur 20minutes.fr

Cette mobilisation aura valeur de test de la résistance syndicale, alors que le gouvernement vient d'annoncer son intention de reculer l'âge de départ à la retraite à 60 ans. L’objectif des syndicats est ainsi de peser sur le contenu de cette réforme dont l'annonce est prévue pour la mi-juin, mais aussi pour l'emploi et le pouvoir d'achat.

>> Pour suivre les prévisions du trafic dans les transports en temps réel, c'est par ici

Des formations politiques seront également de la partie telles que le Parti socialiste, le Parti communiste ainsi que le Parti de Gauche et le NPA.

Des sondages hostiles à la réforme des retraites

Les syndicats espèrent attirer un grand nombre de manifestants dans les rues après un 1er mai pour lequel la mobilisation avait été moins importante que l’an dernier. Les Français ont l’air de vouloir écouter cet appel. En effet, près des deux-tiers d’entre eux sont prêts à se mobiliser contre la réforme des retraites, selon deux sondages parus ce jeudi dans Le Parisien et L'Humanité.

>> Pour savoir quels seront les secteurs concernés par la mobilisation, c'est par ici

62% des personnes interrogées sont prêtes à aller manifester pour défendre l'âge légal du départ à la retraite à 60 ans, d'après un sondage CSA pour Le Parisien. Parmi les personnes interrogées, 76% des sympatisants de gauche se disent prêt à descendre dans la rue contre 28% à droite, indique le sondage.

Par ailleurs, 68% des sondés soutiennent ou ont de la «sympathie» pour la journée d'action syndicale de ce jeudi, selon un autre sondage CSA pour L'Humanité, contre 12% qui y sont «opposés» ou «hostiles».

Et vous, allez vous faire grève et manifester ce jeudi? Comment allez-vous vous organiser face aux perturbations? Dites-le nous en cliquant ici
C.C. avec agence, et C.B. à Lyon
publicité
publicité
publicité

publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr