Miss Kittin passe des platines à l’album

Publié le 5 mars 2006.
Rare fille à s’imposer dans le milieu masculin des DJ, Miss Kittin ne se contente pas de rester derrière ses platines. La grenobloise sort son premier album solo, I Com, pur concentré de beats inclassable. Car la demoiselle aime zapper d’un titre sexy et obsédant à de la techno froide et dépouillée. Même chose quand elle mixe en club. Elle ne passe que la musique qu’elle a envie d’entendre, tous styles confondus. Au quotidien aussi, elle papillonne. Sur son site internet (www.misskittin. com), où elle publie son journal illustré de drôles de dessins, on lui découvre des talents de graphiste. Formée à l’art du mix sur le tas, elle s’est associée pour neuf albums et maxis à The Hacker, avant d’accumuler les rencontres. Le groupe d’électro-punk allumé Chicks On Speed l’a invitée sur son disque. Tout comme le maître de la techno allemande, Sven Vath. Ensemble, ils ont chanté Je t’aime... moi non plus, le classique classé X de Gainsbourg. Sur son album, on ne sera pas surpris d’entendre Miss Kittin reprendre 3e sexe, le tube d’Indochine vantant « les filles au masculin, les garçons féminins ». Dans une version, sulfureuse évidemment, qui en troublera plus d’un... ou d’une. Isabelle Chelley
© 20 minutes
Newsletter
POP

En fin de journée, faites
le tour de l'actu POP : culture, people, médias

publicité
publicité
publicité

Top 5 des vidéos partagées
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr