Revivez en direct l'adoption du «mariage pour tous» à l'Assemblée

182 contributions
Publié le 23 avril 2013.

POLITIQUE - Le Parlement doit adopter définitivement ce mardi après-midi le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe...

 

20h05: Ce live est terminé, merci de nous avoir suivi. Vous pouvez retrouvez la synthèse par ici

A retenir:
-Le texte a été adopté par 331 voix contre 225.
-Henri Gaino, farouche opposant au texte, a voté pour le texte par erreur
- L'UMP et l'UDI ont déjà déposé un recours devant le Conseil constitutionnel

19h35: La joie des socialistes à la mairie du 4ème arrondissement

19h42: Des élus rassemblés pour célébrer le vote

19h28: Matignon se réjouit en un .gif de l'adoption du texte

.

19h00: Frigide Barjot, fidèle à son slogan, ne lâche rien

18h50: Rassemblement des pro «mariage pour tous» à Paris et Lille
A l'Assemblée, des militants pro «mariage pour tous» se sont rassemblée à  côté de l'Assemblée. A Lille, 650 personnes se sont réunies pour fêter l’adoption du texte et se dirigent vers la mairie de Lille. En parallèle, un rassemblement des anti est prévu à 19h30 place de la République à Lille.

18h30: Guaino explique son erreur de vote
«Vous avez vu le bordel qu’il y avait ? J’ai jamais vu un tel bordel à l’Assemblée ! Il y avait trois boutons qui clignotaient, oui, je me suis trompé de bouton!», s'est expliqué Henri Guaino aurpès du Lab.

17h52: Les sénateurs UMP et UDI-UC ont saisi le Conseil constitutionnel
Les sénateurs (minoritaires) espèrent que le Conseil constitutionnel reviendra sur la loi sur le mariage et l'adoption pour les homosexuels.


17h46: La ministre des Affaires sociales et de la Santé Marisol Touraine et la liberté...de ne pas se marier

17h44: La candidate socialiste à la mairie de Paris Anne Hidalgo, appelle à un rassemblement à Paris à 18h pour célébrer le vote définitif sur «le mariage pour tous»
La socialiste donne rendez-vous sur les réseaux sociaux 

17h36: Votre parlementaire a-t-il voté oui ou non ce mardi après-midi?
>> La synthèse du vote est à lire par ici
On y apprend notamment :
- que 281 des 292 députés du 

Groupe socialiste, républicain et citoyen
 ont voté POUR
- que 6 députés, sur 196 députés UMP, ont voté POUR: il s'agit  de Benoist Apparu, Luc Chatel (par erreur), Alain Chrétien, Marianne Dubois, Henri Guaino (aussi par erreur) et Franck Riester
- que 5 députés, sur 30 membres du Groupe de l'union des démocrates et indépendants ont voté POUR. Il s'agit de Jean-Louis Borloo, Philippe Gomès, Yves Jégo, Sonia Lagarde
- que 4 membres, sur 15 du Groupe de la gauche démocrate et républicaine, ont voté CONTRE: Il s'agit de Bruno Nestor Azérot, Patrice Carvalho, Alfred Marie-Jeanne, 
Jean-Philippe Nilor

17h34: Le Premier secrétaire du Parti socialiste heureux de l'adoption de la loi
Il écrit ainsi sur Twitter: 

17h32: Les opposants au mariage pertubent le vote de la loi, en vidéo

17h30: Les députés UMP Luc Chatel et Henri Guaino ont voté pour la loi, par erreur 
Boulette pour les deux élus UMP...surtout pour Henri Guaino, farouche opposant au texte..

Contacté par Le Lab, Henri Guaino a reconnu une erreur:  
«Il y avait trois boutons qui clignotaient, oui, je me suis trompé de bouton !»
 

17h29: La chronologie du projet de loi sur le mariage pour tous.
L'infographie est réalisée par le site du gouvernement 

17h27: Cécile Duflot exprime son émotion sur Twitter
La ministre du Logement écrit ainsi : «23 avril 2033 : anniversaire des 20 ans du vote du : mes petits-enfants épatés de découvrir que ça n'a pas toujours existé»

17h24: Pour Christiane Taubira, ministre de la Justice, cette loi «soulève l'espoir» de personnes homosexuelles
«Nous avons été surpris par la virulence de certains propos, par la désinformation organisée de certains parlementaires», ajoute la ministre lors d'une conférence de presse. Elle précise que la pression va désormais «retomber».


17h23: Nouvel article 143 du code civil ouvrant le mariage aux personnes de même sexe

17h21: Frigide Barjot défile à proximité de l'Assemblée nationale avec des opposants, dont certains s'accrochent avec la police
La figure de l'opposition au mariage entre homosexuels s'accroche avec Jean-Luc Romero, conseiller régional socialiste d'Ile-de-France favorable au mariage gay. Un élu homosexuel qui annonce d'ailleurs sur Twitter sa préparation au mariage.

17h19: La compagne de François Hollande Valérie Trierweiler parle de «jour historique»

Valérie Trierweiler écrit sur Twitter: «Décidément, j'aime beaucoup le 23 avril. Celui-ci encore davantage. #Jour historique. #égalitépourtous»
 

17h10: Christiane Taubira termine son intervention après l'adoption du texte
Elle cite une phrase de Niestzche: «Les vérités tuent, celles que l'on tait deviennent vénéneuses»

17h08: «La puissance publique doit lutter contre les discriminations» ajoute la ministre, qui rappelle les dernières agressions physiques et verbales lancées ces derniers temps contre les homosexuels

17h06: Christine Taubira, ministre de la Justice, prend la parole alors que les rangs de l'opposition désertent l'hémicycle
La ministre, émue, juge que «c'est une très belle loi» malgré des «propos insupportables» proférés dans l'enceinte du Parlement. La ministre juge que cette loi «ouvre des droits à tous», ajoutant que c'est un texte généreux».

17h05: L'étude du projet de loi a duré 136 heures et 45 minutes souligne Claude Bartolone


17h03: Le SCRUTIN est ouvert: 566 votants
Il y a 331 voix POUR et 225 de voix CONTRE. LOI ADOPTEE

17h02: Des opposants huent l'hémicycle depuis la tribune des invités
« Sortez-moi ces excités, ces ennemis de la démocratie» crie à plusieurs reprises Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale. «Que ne restent plus dans cet hémicycle que les amoureux de la démocratie» ajoute Bartolone. 
>> La séquence en vidéo

17h00: «Cette loi va permettre aux enfants d'avoir des parents de plein droit» continue Marie-Georges Buffet
«La famille a changé: il est temps de mettre la loi en accord avec le fait», juge la députée. «Comme de nombreux élus, j'ai hâte de les marier. Marions-les, marions-les, mesdames les ministres ne tardez pas avec les decrets»

 
 

16h58: Marie-Georges Buffet monte à la tribune pour les communistes
La députée juge que cette loi est une avancée majeure. «Il étant temps de légiférer» dit-elle, pour accompagner les mutations de la familles.

16h57: Christine Boutin et la révolution
L'ancienne ministre écrit sur Twitter, farouche opposante au «mariage pour tous», écrit à propos de François Hollande: «En allant trop loin, il a atteint mon but : faire lever une nouvelle génération. Qui ne se taira pas. Jamais. Et prendra le pouvoir. Merci.»

16h52: Alain Tourret, député PRG du Calvados, prend la parole
L'élu se «dit fier de remédier à l'injustice» avec cette loi, soulignant la «douleur des homosexuels» qui ne pouvaient jusqu'alors se marier et adopter.
«Tout cela s'est fait dans le vacarme, chauffé au rouge (..) on nous a accusé d'être des assassins d'enfants (...) et pourtant personne ne reviendra sur ce texte. Personne dans le monde n'est revenue sur ce texte, même l'Espagne conservatrice» ajoute l'élu. 
«La droite n'abrogera pas cette loi» continue Alain Tourret, qui souhaite par ailleurs continuer sur la PMA et la GPA.

16h51: Christiane Taubira, ministre de la Justice, a déclaré un peu plus tôt lors des questions au gouvernement que le «mariage pour tous» sera effectif «courant juin»

16h47: Noël Mamère parle pour les écologistes
Le maire de Bègles se dit heureux de cette loi, faisant des rappels aux grandes lois de société, sur la dépénalisation de l'homosexualité ou encore la légalisation de l'IGV. Le député-maire de Bègles, avait, en 2004, uni un couple d'homosexuels, créant alors une polémique.
«Aujourd'hui, l'Assemblée nationale peut être fière de ce qu'elle propose aux Français», juge l'élu, qui énumère les pays autorisant le mariage entre personnes de même sexe.

16h46: Les explications de vote en direct
La Chaine Parlementaire (LCP), Live TNT par LCP

16h42: Jean-Christophe Fromentin, député des Hauts-de-Seine, porte-parole de l'UDI, prend la parole
L'élu lui aussi pointe le problème de cette loi qui, selon lui, risque la filiation. Partisan d'un référendum sur cette question, il critique la majorité qui, selon lui, n'a pas écouté le peuple.
Jean-Christophe Fromentin est, comme les élus UMP, favorable à une «union civile» plutôt que le mariage entre homosexeuls et l'adoption plénière.
Le parlementaire affirme que la majorité veut, avec cette loi, passer désormais à la PMA et à la GPA pour les homosexuels.

16h39: «Mesurez la responsabilité grave que vous brisez» sur la filiation et le mariage, juge Hervé Mariton
«Vous créez des tensions, vous allumez la mèche indigne de l'homophobie (...) votre loi est fragile, nous saisirons le Conseil constitutionnel» sur cette loi, continue l'élu qui donne sa confiance «au peuple». 
Hervé Mariton précise qu'en cas de pouvoir de la droite, elle reviendra sur cette loi

16h36: Hervé Mariton, porte-parole de l'UMP, prend la parole
L'élu se dit «inquiet» d'un «déni de démiocratie» de la majorité, par le refus d'un référendum sur cette question. 
Avec le mariage entre homosexuels, «vous brisez un consensus dans notre Nation», juge Hervé Mariton.

16h34: Bernard Roman (SRC) juge que la loi est aussi pour les enfants des couples homosexuels
«En votant cette loi, nous voulons l'offrir à ces enfants, qui veulent donner à la fin de l'école donner la main à leurs deux papas ou à leurs deux mamans», souligne l'élu, qui parle de «fierté» apportée par cette loi.

16h31: Début des explications de vote par les porte-paroles de groupes
Bernard Roman, député SRC du Nord, porte-parole de son groupe, débute son intervention, faisant référence à Simone Veil et la loi sur l'IGV.
Pour lui, «l'Assemblée nationale a rendez-vous avec son histoire», parlant «d'avancée décisive». «Oui, c'est une loi de fraternité» ajoute l'élu.

16h30: Les députés regagnent les rangs de l'hémicycle


16h20: Patrick Ollier (UMP) affirme que la droite reviendra sur le texte si elle arrive au pouvoir en 2017
L'ancien ministre Patrick Ollier juge sur LCP Assemblée nationale ce mardi après-midi que la droite, en cas de victoire à la présidentielle de 2017, reviendra sur le texte du «mariage pour tous». Il promet que les manifestations continueront après le vote définitif du texte.

16h15: L'exécutif confiant

La ministre déléguée chargée de la Famille, Dominique Bertinotti, a affiché ce mardi sa «confiance» dans la validité juridique du texte sur l'ouverture du mariage et l'adoption aux homosexuels qui doit être adopté dans ce mardi après-midi.
«Nous avons fait en sorte qu'il n'y ait pas de fragilité juridique», a déclaré Dominique Bertinotti sur iTélé.
«Le conseil constitutionnel est souverain mais le gouvernement est serein», a-t-elle ajouté. 

Le Parlement doit adopter définitivement, ce mardi  après-midi, le projet de loi ouvrant le mariage et l'adoption aux couples de même sexe.

Avec ce vote historique à l’Assemblée nationale, la France deviendra le 9e pays européen à autoriser le mariage homosexuel, le 14e dans le monde, sans pour autant que cessent les manifestations des «anti», qui appellent à se mobiliser dans tout le pays.

>> Ce que va changer la loi, à lire ici

Forte de l'ampleur du mouvement d'opposition, la droite espère toujours que le gouvernement renoncera finalement à sa réforme.

>> A partir de 16h15, suivez sur 20 Minutes ce vote à l’Assemblée nationale

  

Anne-Laëtitia Béraud
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr