Un marais filtrant pour les produits polluants du tarmac d'Orly

3 contributions
Publié le 4 avril 2013.

ENVIRONNEMENT - Des roseaux vont purifier naturellement les eaux contenant des produits de dégivrage des avions...

Difficile d’être écolo quand on fait décoller des millions d’avions chaque année. Mais à Orly, on se soucie quand même de son impact sur l’environnement: ce jeudi ont commencé les travaux qui donneront naissance à un marais filtrant de 6.500m² destiné à traiter les produits de dégivrage des avions et de déverglaçage des pistes.

Un jour de traitement suffira

Ces produits, nocifs pour l’environnement et non retraités dans les stations d’épuration, se mélangent aux eaux pluviales et finissent par s’infiltrer dans la terre. Le sable du marais dépolluera naturellement ces eaux, après un premier passage dans un bassin tampon où les bactéries commenceront le travail de dégradation. «L'épuration sera réalisée par le sable, les plantes servant à oxygéner ce filtre minéral. L'eau ne stagnera pas dans le marais. Elle sera immédiatement absorbée par le sable. Un jour de traitement dans le marais devrait être suffisant», explique Aéroports de Paris. La qualité de l’eau sera mesurée en sortie du marais: si elle est satisfaisante, elle pourra rejoindre le milieu naturel.

La mise en fonctionnement du marais est prévue pour l’hiver prochain. Coût total de l’opération: quatre millions d’euros, dont 20% ont été financés par l’Agence de l’eau Seine-Normandie. Les roseaux plieront sous des millions de litres de mono-propylène glycol et de formiates de potassium et de sodium, mais ne rompront pas.

A.Ch.
Mots-clés
Newsletter
HIGH-TECH

Recevez une fois
par semaine
toute l'actualité high-tech

publicité
publicité
publicité
publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr