EN DIRECT - Un chef du Hamas visé par un bombardement israélien... Obama juge «préférable» d'éviter une offensive terrestre

113 contributions
Publié le 18 novembre 2012.

LIVE - Les tirs de roquettes palestiniens ainsi que les bombardements israéliens on repris ce dimanche matin à Gaza...

16h25: Obama juge «préférable» d'éviter une offensive terrestre
L'art de l'euphémisme. Après avoir insisté sur le droit de l'Etat hébreu à se défendre, Barack Obama a précisé qu'il serait toutefois «préférable» d'éviter une offensive terrestre de la bande de Gaza par l'armée israélienne.

14h45: Au moins trois morts dans le bombardement de la maison d'El Dalow
D'après notre envoyé spécial William Molinié, au moins trois morts ont pour l'instant été dénombrés dans le bombardement israélien qui visait Mohamed El Dalow mais les recherches continuent dans les décombres afin de retrouver des survivants. D'après les habitants du quartier, les Israéliens n'auraient pas procédé cette fois-ci à des tirs d'avertissement. De nombreux dégâts ont été constatés dans les maisons alentours.

13h58: Obama soutient Israël
D'après l'agence Associated Press, le président américain a affirmé ce dimanche que les Etats-Unis soutiennent «pleinement le droit d'Isarël à se défendre».

13h46: Le secrétaire général de la Ligue arabe se rendra mardi à la tête d'une délégation ministérielle à Gaza
«Une délégation ministérielle dirigée par le secrétaire général Nabil al-Arabi se rendra à Gaza mardi», a déclaré à l'AFP un responsable de la Ligue arabe.La décision d'envoyer cette mission avait été prise samedi soir lors d'une réunion des ministres arabes des Affaires étrangères au Caire «pour affirmer la solidarité avec les Palestiniens» selon l'AFP.

13h30: Un bombardement israélien aurait visé un des chefs militaires du Hamas à Gaza
D'après les informations de notre envoyé spécial à Gaza, un bombardement israélien intervenu à 13h30 (14h30 heure de Gaza) sur une maison de la rue Nasser dans le territoire palestinien, visait un des chefs militaires du Hamas, Mohamed El Dalow. Celui-ci aurait toutefois été absent au moment des faits.

12h11: Des tirs de roquettes auraient à nouveau visé Tel Aviv.
Les sirènes d'alerte retentissent dans la ville côtière, selon l'AFP.

12h05: Laurent Fabius vient d'arriver en Israël.

10h32: L'armée israélienne prête à étendre son intervention à Gaza
L'armée israélienne est prête à étendre son offensive à gaza de façon «significative», a averti le Premier ministre Benjamin Netanyahou. «Le Hamas et les organisations terroristes nous font payer un lourd tribut et les Forces de défenses israéliennes sont prêtes à étendre leurs opérations de façon significative», a-t-il déclaré sans plus de détails, lors d'un Conseil des ministres retransmis à la télévision.

10h04: L'Iran nie fournir des armes au Hamas
L'Iran n'a fourni aucun missile capable d'atteindre Tel Aviv aux Palestiniens de la bande de Gaza contrairement aux allégations israéliennes, a assuré un influent parlementaire iranien. Les militants de la bande de Gaza sont autosuffisants et n'ont pas besoin d'armes en provenance de l'extérieur, affirme Alaeddin Boroujerdi, président de la commission du Majlis chargée de la sécurité nationale et des affaires étrangères, sur le site internet d'Al Alam.

9h49: Laurent Fabius veut «parvenir à un cessez-le-feu immédiat»
Le ministre des Affaires étrangères français s'entretiendra lors de son déplacement au Proche-Orient avec le président, le Premier ministre, le ministre de la Défense et le ministre des Affaires étrangères israéliens ainsi qu'avec le président de l'autorité palestinienne, précise-t-il. Il souhaite ainsi parvenir à un «cessez-le-feu immédiat», d'après un communiqué du quai d'Orsay.

9h47: Deux roquettes tirées vers Tel Aviv interceptées en vol
Deux roquettes tirées dimanche de la bande de Gaza en direction de Tel Aviv ont été interceptées par le dispositif "Dôme de fer" avant d'atteindre leur cible, a-t-on appris auprès de la police et de témoins.
Des activistes de l'enclave ont revendiqué deux tirs de missiles Fajr-5 de conception iranienne en direction de la capitale commerciale de l'Etat hébreu, qui en avait déjà essuyé plusieurs depuis le début de la dernière flambée de violences israélo-palestinienne.

 

9h30: Des activistes revendiquent deux nouveaux tirs sur Israël
Des activistes de l'enclave palestinienne ont revendiqué deux nouveaux tirs de missile Fajr-5 de conception iranienne en direction de la capitale commerciale de l'Etat hébreu, qui se trouve à 70 km du territoire palestinien. Selon la police israélienne, les projectiles ont été détruits par le dispositif "Dôme de fer" avant d'atteindre leur cible. Un autre missile avait été intercepté la veille à Tel Aviv.

8h32: Une roquette provenant de Gaza s'est abattue sur une maison au centre d'ashkelon apres une nuit calme dans la ville. Une autre roquette est tombée sur un immeuble de 4 etages toujours dans la meme ville. La photo de nos envoyés spéciaux (Crédit: V. WARTNER/20MINUTES):
http://cache.20minutes.fr/img/photos/20mn/2012-11/2012-11-18/article_roquette-ok.jpg

Alors que l'Egypte évoque la perspective d'une trêve et que le ministre des Affaires étrangères se rend aujourd'hui sur place, la marine et l'aviation israéliennes poursuivent ce dimanche leurs bombardements de la bande de Gaza pour la cinquième journée consécutive, avant une éventuelle intervention terrestre. L'un d'eux a touché un bâtiment utilisé par la presse et six journalistes ont été blessés à Gaza-ville. Des locaux de la chaîne de télévision Al Aksa, qui dépend du Hamas, et de sa consoeur britannique Sky News ont été endommagés, rapportent des témoins.

Selon une porte-parole de l'armée israélienne, le raid visait «une antenne de transmission utilisée par le Hamas pour des activités terroristes».

Deux autres opérations ont été menées dans le camp de réfugiés de Djabalia, où deux enfants ont été tués et 13 personnes blessées, selon les services médicaux.Les tirs palestiniens en direction du sud israélien ont cessé dans la nuit pour reprendre au matin. Trois roquettes se sont alors abattues à Ashkelon, selon l'armée israélienne.

Le vice-Premer ministre israélien prévient

«Jusqu'ici, nous avons frappé plus d'un millier de cibles et le Hamas doit faire le calcul pour décider si, oui ou non, cela vaut la peine d'observer une trêve», écrit le vice-Premier ministre israélien Moshe Yaalon sur son compte Twitter. «Si le calme prévaut dans le Sud, si le peuple israélien n'est la cible d'aucun tir de missile ou de roquette, ni d'attentat terroriste préparé dans la bande de Gaza, nous n'attaquerons pas», poursuit-il.

Depuis mercredi, les raids israéliens ont fait 48 morts côté palestinien, dont une moitié de civils et 13 enfants, selon un bilan fourni par les autorités palestiniennes. Un demi-millier de roquettes en provenance de Gaza se sont abattues dans le même temps en Israël, où elles ont fait trois morts et plusieurs dizaines de blessés. Les raids de l'aviation israélienne, ont coûté la vie ce jour-là au chef de la branche armée du Hamas, mouvement islamiste voué à la destruction de l'Etat hébreu qui tient seul la bande de Gaza depuis juin 2007.

Le but affiché est de faire cesser les tirs de roquettes en provenance de l'enclave côtière qui s'abattent sur l'Etat israélien depuis la fin des années 2000.
 

F.F. et J.M, avec William Molinié et Vincent Wartner à Gaza
publicité
publicité
publicité

publicité
Les dernières contributions

Chargement des contributions en cours

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr