en quête du juste milieu

0 contributions
Publié le 4 octobre 2012.

football Les Girondins doivent faire face à des blessures ou des méformes dans l'entre-jeu

Francis Gillot le répète assez régulièrement, il aime surprendre l'adversaire et changer ses hommes d'un match à l'autre. Parfois, les aléas qui frappent le groupe ne lui laissent que peu de marge de manœuvre pour coucher des noms sur la feuille de match. Au moment de monter dans l'avion pour Newcastle mercredi, l'entraîneur girondin a dû regarder si aucun de ses milieux ne manquaient à l'appel à l'aéroport. Avec Grégory Sertic blessé pour deux semaines, Landry Nguemo de retour dans le groupe après un mois loin des terrains, Jaroslav Plasil en quête de son meilleur niveau et Ludovic Obraniak moins décisif qu'en août, les problèmes sont multiples. Et n'ont pas le même antidote.

Gillot : « Je compose autrement »
« On a un effectif capable de compenser les blessures, tient à souligner le technicien bordelais. On manque surtout de milieux défensifs alors je compose autrement. J'aligne une équipe avec trois défenseurs centraux pour compenser ce problème. »
L'horizon girondin dans ce secteur n'est pas toutefois pas aussi sombre que le ciel anglais lorsque les Bordelais ont posé le pied à l'aéroport de Newcastle dans la matinée. Grande satisfaction de ce début de saison, Lamine Sané alterne l'excellent et le plus que correct dans son rôle de sentinelle devant la défense. Suspendu contre Valenciennes (0-0) et Ajaccio (2-2), le Sénégalais a montré simplement par son absence qu'il était devenu l'une des pierres angulaires de l'effectif bordelais. Il devrait débuter face à des Anglais qui ne se présenteront pas dans les meilleures dispositions pour leur premier match de poule epuis plus de cinq ans. Présenté comme l'ogre du groupe, Newcastle devrait s'attacher à faire tourner son effectif.
« On s'attend à voir l'équipe qui a joué à Funchal (0-0) », avance Francis Gillot. Invaincus depuis dix-sept rencontres, les Girondins ont les arguments pour prolonger la série à Saint James's Park. « On veut le garder la plus longtemps possible », glisse Jaroslav Plasil. Reste à voir si les soucis dans l'entre-jeu empêcheront la passe de dix-huit.

Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité
Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr