L'UBB est relégable mais positive

0 contributions
Publié le 1 octobre 2012.

RUGBY Battue à Agen (19-15) dans un match qu'elle a dominé, l'Union est désormais avant-dernière

«Ça y est, la course au maintien est lancée », annonce Vincent Etcheto, l'entraîneur des arrières de l'UBB, au sortir de la défaite à Agen (10e), samedi. Battue pour la cinquième fois en sept journées, l'Union (13e) est désormais relégable après la victoire de Bayonne à Biarritz (15-16). Pour autant, les Bordelo-béglais ont sans doute accompli leur meilleur match depuis le début de saison. « On ne peut rien reprocher aux joueurs, concède l'entraîneur des avants, Régis Sonnes. On a retrouvé du jeu de trois-quarts, des mouvements, mais on ne gagne pas… » Même son de cloche chez le manageur, Raphaël Ibanez. « Je comprends l'énorme frustration des joueurs, reconnaît-il. J'ai vu de belles choses mais on n'arrive pas à avoir cet instinct de tueur et de finisseur. »

« Si on joue comme ça,

on va en gagner des matchs »
Dominatrice en mêlée (Agen a été pénalisé huit fois) et en touche, l'UBB a soigné sa conquête mais n'a jamais réussi à franchir le dernier rideau adverse, malgré de beaux mouvements collectifs qui ont souvent échoué dans les derniers mètres. « Ca ne se joue pas à grand-chose, analyse le capitaine Matthew Clarkin. On est frustré car on a gaspillé nos occasions mais on a retrouvé notre jeu de l'année dernière, pour la première fois cette saison.

C'est très positif. »
L'Union, même dominatrice, a été loin de livrer un match parfait, lâchant beaucoup de points à l'adversaire. « C'est vrai que l'on a fait des fautes stupides, admet le demi de mêlée, Julien Seron. On est encore un peu brouillon sur certaines actions. »
Mais malgré l'urgence de prendre des points, l'UBB veut rester optimiste et s'appuyer sur ses points positifs. « Si on joue comme ça, on va en gagner des matchs, estime Vincent Etcheto. On a le mérite de se créer des occasions, ce match, on doit le gagner cent fois. » Julien Seron préfère quant à lui insister sur la notion de plaisir retrouvé malgré la défaite. « Les joueurs ont pris plus de plaisir que lors des dernières semaines. »Du beau jeu, du plaisir, mais pas d'essai. L'UBB doit maintenant avoir peur car elle est relégable.

Marc Nouaux
Mots-clés
Newsletter
SPORT

En fin de matinée retrouvez toutes les infos indispensables du sport

publicité
publicité

Réagissez à cet article
Vous souhaitez contribuer ? Inscrivez- vous, ou .
Confirmer l'alerte de commentaire
Annuler
publicité
publicité
Se connecter avec Facebook
S'identifier sur 20minutes.fr